46 apprentis journalistes français à Tunis

Du 5 au 15 mars, 46 élèves du Centre de formation des journalistes de Paris (CFJ) ont sillonné la Tunisie, où ils ont réalisé des reportages multimédias pour alimenter un blog dédié.

Reportages photos, vidéos, interviews, enquêtes, ces jeunes français se sont intéressés à la société tunisienne dans toute sa diversité.
Le blog Médinapart rassemble leurs travaux.

PNG

À la veille du départ, la délégation a été reçue à la Résidence de France. Les jeunes reporters ont pu échanger leurs impressions avec l’Ambassadeur Boris Boillon qui les a félicités pour la qualité de leur regard.

Ces étudiants ont porté une analyse distanciée, souvent teintée d’humour, sur l’actualité du pays. Sur les sujets de société, ils ont mené un travail de fond, notamment concernant le renouveau du paysage médiatique et de la scène culturelle depuis la révolution, ou encore la question des inégalités régionales.

JPEG - 29.8 ko
Les louages, taxis collectifs à destination fixe, font l’objet d’un reportage sur Médinapart (photo CFJ / P. J.)

Au chapitre économique, un long article se penche sur le développement de l’énergie solaire en Tunisie. Quant aux échanges franco-tunisiens, ils sont abordés à travers une interview de Jacques Torregrossa, directeur du pôle Ubifrance en Tunisie.

Un an après la révolution, le choix de la Tunisie par le CFJ avait aussi valeur de symbole. Il constitue un signe des liens forts qui existent entre les milieux journalistiques de part et d’autre de la Méditerranée.
En évoquant les actions entreprises par l’ambassade dans le domaine de la coopération audiovisuelle, Boris Boillon n’a pas manqué de rappeler aux jeunes du CFJ le rôle central des médias dans le renforcement de la démocratie.

PDF - 8 ko
Lire l’intervention préparée par l’Ambassadeur

Dernière modification : 18/10/2013

Haut de page