67ème anniversaire du 8 mai 1945

Cérémonie du souvenir

À l’occasion du 67ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’ambassade de France en Tunisie a organisé une cérémonie à la mémoire de tous les combattants tombés au champ d’honneur, au cimetière militaire musulman de Tarf Ech Chena, le mardi 8 mai 2012.

JPEG - 93.2 ko
L’ambassadeur de france, au côté des militaires français

La cérémonie était présidée par l’ambassadeur de France, Boris Boillon, qui s’est adressé aux vétérans tunisiens de l’armée française.


Allocution de Boris Boillon, Ambassadeur de France en Tunisie

Monsieur le gouverneur,
Mesdames et Messieurs les ambassadeurs,
Madame la conseillère des Français à l’étranger,
Messieurs les anciens combattants,
Mesdames et Messieurs,

Il y a 67 ans, le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie capitulait. La guerre déclenchée en Europe par l’un des régimes les plus barbares prenait fin.

Il aura fallu près de six ans pour que les alliés l’emportent. Toutes les batailles gagnées dans le monde, en Europe, ici en Afrique du Nord auront permis la victoire de 1945.

Il y a 70 ans, en novembre 1942, débutait la bataille de Tunisie. Elle durera six mois et sera décisive. Il fallait vaincre ici, en Tunisie, pour libérer l’Europe.

Dès le début des combats, le peuple tunisien a choisi son camp, celui de la liberté, sans hésiter.

Les soldats tunisiens ont durement combattu aux cotés de leurs frères d’armes français mais aussi britanniques et américains. Beaucoup sont allés jusqu’au sacrifice de leur vie. 442 d’entre eux reposent à jamais dans ce cimetière de Tarf Ech Chena. Notre présence ici, aujourd’hui, c’est notre façon de leur rendre hommage.

La France sait ce qu’elle leur doit. Elle n’ignore rien du courage, de l’abnégation, du sens du sacrifice dont ont fait preuve ses soldats tunisiens, ici sur le sol tunisien et partout dans le monde où l’armée française a dû affronter l’ennemi.

Le 8 mai, c’est aussi l’occasion pour la France de rappeler ses liens indéfectibles avec la Tunisie et son peuple. Des liens qui se sont aussi noués dans le sang versé pour la défense de la liberté.

C’est notre Histoire commune et rien ne pourra la remettre en cause.

Vive la Tunisie
Vive la France

JPEG - 91.5 ko
Michel Sfiotti, directeur du service des anciens combattants, dépose une gerbe de fleur accompagné par des militaires français et d’anciens combattants tunisiens
JPEG - 84.6 ko
Boris Boillon et les anciens combattants tunisiens
JPEG - 86.2 ko
Les anciens combattants tunisiens venus assister à la cérémonie
JPEG - 81.9 ko
Les militaires français pendant le discours de l’Ambassadeur

Itinéraire conduisant à Tarf Ech Chena

- Départ de Tunis, en direction de Hammamet,
- Sortie El Fahs,
- Suivre la direction de Bou Arada/Gaafour.

Le cimetière se trouve 3 km avant Bou Arada, sur la gauche.
La route est relativement difficile à partir d’El Fahs.

Distance de Tunis : 90 km
Durée de trajet : 1h30 environ

Dernière modification : 17/11/2015

Haut de page