Actions pilotes en faveur du tourisme et de l’artisanat tunisiens

La Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS - ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie) a effectué une mission en Tunisie les 25 et 26 avril 2011, dans le cadre du soutien au tourisme et à l’artisanat tunisiens engagé par le secrétaire d’État Frédéric Lefèbvre, lors de sa récente visite à Tunis.


Composition de la délégation

JPEG - 20.3 ko
Mme Catherine Gras, directrice générale adjointe de la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services

Mme Catherine Gras, directrice générale adjointe de la DGCIS, était accompagnée de plusieurs experts :

- M. Serge Jarraud, chef de bureau en charge des activités commerciales et artisanales (DGCIS),

- M. Patrick Toulmet, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Seine-Saint-Denis,

- M. Stéphane Menard, directeur du développement à la Chambre des métiers et de l’artisanat de Seine-Saint-Denis,

- M. François Harel, ancien conseiller résident de jumelage pour l’artisanat.


Séminaire franco-tunisien pour le commerce, l’artisanat et le tourisme

Cette mission a été reçue par M. Mehdi Houas, ministre tunisien du Commerce et du Tourisme, pour une réunion de travail qui a permis d’acter le principe d’un séminaire franco-tunisien sur les liens entre le commerce, l’artisanat et le tourisme.

Ce séminaire se tiendra les 10 et 11 juin prochain, en présence du secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation, M. Frédéric Lefèbvre.

Il pourrait avoir lieu en province et comportera trois tables-rondes : le tourisme, la culture et l’artisanat.


Plan de modernisation

La délégation a ensuite rencontré les services du ministère tunisien du Commerce et du Tourisme. La séance de travail a porté sur la poursuite du plan de modernisation des institutions publiques chargées de développer l’artisanat, dans la continuité du programme de jumelage européen [1]mis en œuvre entre 2007 et 2009.

Ce plan national pourrait servir de modèle à un plan régional permettant cette fois de développer les délégations régionales de l’Office national de l’artisanat.

Une action pilote sera lancée dans ce sens en 2011, dans les gouvernorats de Gabès, Médenine, Kébili et Tataouine, avec l’appui de la France.


Plan de formation

Cette même réunion a permis de travailler sur le plan de formation de formateurs dans le secteur des métiers de l’artisanat, de l’hôtellerie et de la restauration ainsi que sur l’échange et la mobilité des apprentis français et tunisiens.

M. Toulmet a proposé de mettre en place une action pilote dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par les ministres Nadine Morano et Frédéric Lefèbvre. Il s’agirait de former 100 formateurs tunisiens en les accueillant en France pendant 8 semaines. Cette action pourrait être mise en place dans les prochaines semaines.

[1Le jumelage institutionnel est un instrument de coopération administrative lancé par la Commission européenne en 1998 afin d’aider les pays candidats à renforcer leurs capacités administratives pour pouvoir appliquer la législation communautaire en tant que futurs États
membres de l’Union. Ce système de jumelage qui a fait ses preuves a été étendu par la suite à des pays partenaires de l’Union européenne n’ayant pas vocation à en devenir membre.

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page