Commémoration du 11 novembre 1918

À l’occasion du quatre-vingt-seizième anniversaire de l’Armistice de 1918 marquant la fin de la Première Guerre mondiale, l’ambassade de France a organisé une cérémonie à la mémoire des combattants de toutes les guerres, tombés au champ d’honneur.

La commémoration s’est déroulée au cimetière militaire français de Gammarth, le mardi 11 novembre 2014 à 11h, sous la présidence de M. François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie.

Cliquez ICI pour regarder les photos de la cérémonie du 11 novembre 2014.


Découvrir le cimetière français de Gammarth

La nécropole de Gammarth, située dans la banlieue nord de Tunis, rassemble les dépouilles de militaires non musulmans qui ont combattu dans les troupes de l’armée française au cours de différents conflits.

Les cimetières militaires français en Tunisie relèvent de l’autorité militaire française et sont placés sous la responsabilité du Service des anciens combattants et victimes de guerre.

Le cimetière de Gammarth est ouvert aux visiteurs du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h. C’est là que se déroule chaque année la cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918.

Les soldats musulmans morts pour la France durant la Seconde Guerre mondiale reposent dans les cimetières de Haffouz, près de Kairouan, et de Tarf Ech-Chena, près de Siliana.


Suivre les chemins de mémoire

La Première Guerre mondiale a causé la mort d’environ 9 millions d’individus, toutes nationalités confondues.

Champs de batailles, nécropoles, monuments aux morts... À l’occasion du jour anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, découvrez le site internet des chemins de mémoire avec le ministère français de la défense.

Retrouvez en ligne, dans la rubrique "tourisme de mémoire", les lieux à connaître (hauts lieux de mémoire, fortifications, nécropoles, monuments historiques, musées, mémoriaux) mais aussi les parcours thématiques axés autour des troupes étrangères ayant combattu en France ou autour d’un lieu (batailles de la Marne, Verdun...).

Recherchez plus précisément les lieux qui vous intéressent en combinant plusieurs critères (nationalité, périodes, nature du lieu, accès). Vous pouvez aussi consulter des informations complémentaires à partir de la rubrique "histoire" : articles historiques, biographies, liste des monuments aux morts, reportages photos, glossaire, photothèque...


Paroles de la Marseillaise

Retrouvez l’histoire et les paroles de l’hymne national français en cliquant ICI.


Paroles de l’hymne national tunisien

Traduction française de l’hymne national tunisien

« Ô défenseurs de la Nation, allons à la rencontre de la gloire !

« Mourons s’il le faut pour que vive la patrie ! »,
Clame le sang qui coule dans nos veines.

Que n’y vive point quiconque refuse d’être au nombre de ses soldats !
Tenus par notre serment de fidélité à son égard,
Nous vivrons sur son sol dans la dignité
Ou nous mourrons, pour elle, dans la grandeur.

Sois maître de tes destinées, ô mon pays, et sois heureux !
Car il n’est point de vie pour celui qui est privé de sa souveraineté.
Mon sang bouillant est tout ce que je possède de plus cher,
Je suis prêt à en faire sacrifice pour mon pays et pour mon peuple.
Gloire à toi, Tunisie ! De la grandeur de ton peuple, demeure fière à jamais !
Regarde tes enfants se lancer, tels des lions,
À l’assaut de l’ennemi le jour du combat

Notre héritage, parmi les nations, réside dans la force de nos bras
Des bras aussi durs que le roc de ces imposants édifices
Et qui portent haut l’étendard du pays.
Cet étendard qui fait notre fierté et qui est lui-même fier d’être porté par nous.
des bras qui nous propulsent vers les plus hauts sommets
De la gloire et de la grandeur,
Qui nous garantissent la réalisation de nos vœux,
Qui font abattre des malheurs sur les ennemis de notre Patrie,
Mais qui sont pacifiques à l’égard de ceux qui nous veulent la paix.

Lorsqu’un peuple veut la vie, force est au destin de répondre
Aux ténèbres de se dissiper et aux chaînes de se rompre ! »

Dernière modification : 17/11/2015

Haut de page