Commémoration du 8 mai 1945 au cimetière de Tarf Ech Chena

Cérémonie du souvenir

À l’occasion du 65ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’ambassade de France en Tunisie a organisé une cérémonie à la mémoire de tous les combattants tombés au champ d’honneur, au cimetière militaire musulman de Tarf Ech Chena, le samedi 8 mai 2010 à 10h30.

JPEG

La cérémonie était présidée par M. Michel Tarran, ministre-conseiller près l’ambassade de France en Tunisie. Elle s’est déroulée en présence de vétérans tunisiens de l’armée française, avec la participation de militaires français et tunisiens.


Allocution de M. Michel Tarran

Messieurs les Ambassadeurs,
Messieurs les officiers Attachés de Défense,
Madame la Conseillère, représentante des Français de l’étranger,
Mesdames, Messieurs,

A l’occasion du 65ème anniversaire du 8 mai 1945, nous sommes réunis aujourd’hui au cimetière militaire musulman de Tarf ech Chena pour nous souvenir et rendre hommage à tous les soldats morts au combat et à l’ensemble des victimes de la guerre.

Nous nous souvenons et nous rendons hommage, plus particulièrement ici à Tarf ech Chena, aux 110.000 soldats morts au combat ou marqués à vie dans leur chair au cours d’une campagne de Tunisie qui fut, sans conteste, une étape décisive dans la victoire finale du 8 mai 1945.

Nous nous souvenons et nous rendons hommage, sur cette terre amie, aux 45.000 soldats de Tunisie qui ont combattu à nos côtés pour la victoire de la démocratie, convaincus de l’enjeu et de la légitimité de ce combat contre la barbarie nazie, comme les y avait exhortés le Leader Habib Bourguiba dans son message du 8 août 1942.

Leur sacrifice exige de nous de travailler sans cesse à la primauté du droit international et à favoriser, avec vigilance, la recherche du règlement pacifique des conflits. Leur sacrifice exige de nos nations qu’elles participent à une gouvernance mondiale de nature à favoriser la stabilité et la prospérité au profit de tous les peuples.

JPEG - 98.8 ko
Discours de M. Michel Tarran, représentant de l’ambassadeur de France en Tunisie

Dans cette perspective, et comme elle l’a rappelé récemment dans le cadre du "cinquantenaire des indépendances africaines", la France est favorable à l’émergence d’un pilier Afrique-Europe. Tous les mécanismes de coopération internationale sont à même de créer cette dynamique : c’est pourquoi la France, avec la Tunisie, est convaincue de la nécessité de développer des processus tels le 5+5, ou, quelles que soient les difficultés actuelles de sa mise en place, l’Union pour la Méditerranée.

En effet, comme l’a exprimé Kofi Annan, « la seule voie qu’offre quelque espoir d’un avenir meilleur pour toute l’humanité est celle de la coopération et du partenariat ».

Nul ne peut oublier que de l’horreur du 2ème conflit mondial est né aussi, au milieu du XXème siècle en Europe, l’espoir d’un monde de coopération et de paix concrétisé par la construction européenne, à laquelle la Tunisie est associée et à laquelle elle devrait l’être plus encore prochainement dans le cadre d’un statut avancé.

Je voudrais remercier les autorités civiles et militaires tunisiennes d’avoir permis cette cérémonie du souvenir et d’y participer de façon significative par la présence du détachement militaire. J’exprime nos remerciements à ces services pour l’entretien de ce cimetière et leur participation à la préparation de cette cérémonie.

Je salue S.E.M. l’Ambassadeur de Russie, S.E.M. l’Ambassadeur de Belgique, les attachés de Défense des différents pays représentés, Mme la Conseillère représentante de la Tunisie à l’Assemblée des Français de l’étranger.

JPEG - 108.3 ko
Anciens combattants tunisiens de l’armée française

Je salue les anciens combattants tunisiens qui ont combattu dans les rangs de l’armée française, présents parmi nous aujourd’hui, et en particulier les généraux Mokaddem et Ben Youssef : votre dignité et votre courage sont un exemple pour nous ; soyez assurés de notre profond respect.

Je remercie tous ceux qui ont fait l’effort de venir ici aujourd’hui : votre présence nombreuse donne à cette cérémonie toute sa signification.

Vive la France
Vive la Tunisie
Vive l’amitié franco-tunisienne


L’album photo de la cérémonie

JPEG - 87.8 ko
Les personnalités officielles françaises réunies pour la cérémonie
JPEG - 86.4 ko
Dépôt de gerbe
JPEG - 103 ko
M. Michel Tarran, représentant de l’ambassadeur de France en Tunisie, et le colonel Patrick Perret, attaché de défense
JPEG - 103.2 ko
M. Philippe Arrouy, chef du service des anciens combattants à Tunis, et M. Ahmed Fahrati, représentant des anciens combattants

JPEG

JPEG - 88.2 ko
Minute de recueillement

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG - 103 ko
Moment de rencontre...
JPEG - 92.8 ko
... et de partage

Itinéraire conduisant à Tarf Ech Chena

- Départ de Tunis, en direction de Hammamet,
- Sortie El Fahs,
- Suivre la direction de Bou Arada/Gaafour.

Le cimetière se trouve 3 km avant Bou Arada, sur la gauche.
La route est relativement difficile à partir d’El Fahs.

Distance de Tunis : 90 km
Durée de trajet : 1h30 environ

Dernière modification : 17/11/2015

Haut de page