Coopération décentralisée Sfax-Grenoble

JPEG

Le jumelage entre les villes de Grenoble et de Sfax est un partenariat de longue date. 40 ans cette année.
Capitales régionales, dynamiques économiquement, tournées à la fois vers le tourisme, la culture et l’industrie, les deux agglomérations ont de nombreux traits communs.

PNG


Un jumelage actif

À l’échelle des régions, des villes, des acteurs publics locaux, les partenaires parlent le même langage et se posent les mêmes questions sur terrain. C’est peut-être cette proximité qui a permis au jumelage de rester actif et ancré sur des projets concrets, détaillés ICI, sur le site internet de la ville de Grenoble.

JPEG - 78.5 ko
La mairie de Grenoble

Actuellement, la coopération entre les deux ville concerne de nombreux volets :
- échanges de jeunes dans les domaines culturels et sportifs,
- échanges universitaires, dans le domaine de l’art ou encore celui de la médecine,
- création d’un circuit de tourisme solidaire entre Sfax, El Jem et les Iles Kerkennah,
- soutien aux associations d’handicapés (dons de cars et formations pour les personnels des associations sfaxiennes),
- échanges culturels, en particulier dans le domaine de la musique et du livre.

JPEG - 34.2 ko
La mairie de Sfax

Vers une convention de coopération décentralisée

Du 20 au 25 mai 2012, des officiels grenoblois rendent visite à leurs partenaires sfaxiens.
En ligne de mire : faire le point sur les partenariats existants et en imaginer de nouveau, notamment autour des questions économiques, de la sauvegarde du patrimoine ou de l’aide aux associations tournées vers la citoyenneté.

À terme, les deux villes pourraient franchir un nouveau cap dans leur rapprochement en envisageant la signature d’une convention de coopération décentralisée. L’outil permettait de renforcer les échanges d’expertise entre les deux villes, de mobiliser davantage les acteurs sociaux et économiques autour de nouveaux projets.

Dernière modification : 04/04/2014

Haut de page