Coût du visa Schengen

Le Conseil "Justice et Affaires intérieures" de l’Union européenne a décidé le 27 avril 2006 d’augmenter les frais de visa pour l’espace Schengen, les portant de 35 à 60 euros.

Cette décision a été prise en application du principe selon lequel les droits de visas doivent couvrir les frais administratifs de traitement des demandes (décision du Conseil de l’UE, 20 décembre 2001).

Le montant de 60 euros a été déterminé en tenant compte de l’augmentation des coûts de traitement liée à la mise en place d’un nouveau type de visas contenant des informations biométriques (insertion de la photo et de l’empreinte digitale du bénéficiaire).

L’adoption des visas biométriques s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la criminalité et l’immigration clandestine. Elle devrait parallèlement accélérer la délivrance des visas pour les demandeurs de bonne foi et simplifier les procédures de vérification lors de l’entrée dans l’espace Schengen. Elle exige cependant de lourdes dépenses en équipement et en personnel.

L’augmentation des frais pour les visas délivrés par l’Ambassade de France à Tunis a pris effet le 1er janvier 2007 et la mise en place des techniques biométriques est intervenue en mai 2009.

Autres informations utiles

Dernière modification : 20/06/2013

Haut de page