Visite en Tunisie de M. Kader Arif

Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants a effectué un déplacement en Tunisie le 4 février 2013.

Avec les autorités tunisiennes, il s’est entretenu de l’engagement français au Mali et de la situation sécuritaire dans la région.

Au cimetière militaire de Gammarth, le ministre a rendu hommage aux anciens combattants tunisiens de l’armée française.

JPEG - 68.2 ko
Kader Arif et Michel Sfiotti, responsable du service des anciens combattants et victimes de guerre en Tunisie.

Rencontres avec les autorités tunisiennes

Kader Arif s’est entretenu avec les plus hautes autorités tunisiennes, politiques et militaires : le président de la République Moncef Marzouki, le Premier ministre Hamadi Jebali, le ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi et le chef d’état-major des armées, le général Rachid Ammar.
Ensemble, ils ont fait le point sur la situation sécuritaire en Tunisie et au Sahara, dans le contexte de l’intervention militaire française au Mali.

"Il est de ma responsabilité de consulter, de maintenir un dialogue étroit avec l’ensemble des partenaires concernés et c’est le cas des Tunisiens : il s’agit de la stabilité non seulement du Mali, non seulement de l’Afrique de l’Ouest, non seulement du continent africain, mais plus largement de toute une région" a expliqué le ministre.

Kader Arif, a porté le message du ministre français de la Défense Jean- Yves Le Drian, expliquant que cette intervention militaire d’urgence réclamée par les autorités maliennes et approuvée par les Nations unies devrait s’accompagner d’une recherche de solution politique et d’un appui économique.
Le ministre a salué la décision européenne de débloquer 250 millions d’euros destinés à la future politique de coopération avec le Mali.


Une cérémonie pour rendre hommage aux anciens combattants tunisiens

Au cimetière militaire de Gammarth, Kader Arif et l’ambassadeur François Gouyette ont déposé une gerbe de fleurs en l’honneur des soldats tunisiens tombés lors des deux guerres mondiales.

"Je n’oublie pas que, dès la Première Guerre mondiale, près de 58.000 Tunisiens avaient combattu aux côtés des Français. Lors de la Seconde Guerre mondiale cet effort fut renouvelé, notamment par la participation des troupes tunisiennes à la campagne d’Italie, au débarquement de Provence et dans les durs combats de l’hiver 1944-1945 en Alsace".

JPEG

Accompagné du colonel Ravet, attaché de défense, de M.Sfiotti, chef du service des anciens combattants et victimes de guerre en Tunisie, et des officiers et sous- officiers français en poste en Tunisie, le Ministre a salué les anciens combattants tunisiens présents à la cérémonie.

JPEG

"L’une des leçons que je retiens en rencontrant ces femmes et ces hommes résistants, déportés, engagés, combattants, c’est d’abord la modestie, l’humilité et, c’est là le message le plus fort, quelle que soit leur histoire il n’y a jamais de haine".

JPEG


Un message rassurant à l’adresse de la communauté française

À l’issue de sa visite, Kader Arif a rencontré les responsables consulaires français, les élus et des représentants de la communautés française installée en Tunisie. Il leur a transmis un message de confiance.

"Vous avez été les témoins directs de cet élan que fut le printemps arabe et de ce leadership occupé par la Tunisie dans ce domaine. Les premières pierres de la nouvelle démocratie tunisienne ont été posées mais la bâtisse reste à faire et cette construction doit s’appuyer sur les valeurs dans lesquelles nous croyons : le respect, la confiance, la solidarité."

PDF - 62.7 ko
Cliquez pour lire le discours de Kader Arif devant les représentants de la communauté française en Tunisie.

Dernière modification : 26/03/2013

Haut de page