Deux nouvelles conventions AFD

Marie-Hélène Loison, directrice du département Méditerranée et Moyen-Orient à l’Agence française de Développement (AFD), a signé le 16 septembre 2015 deux conventions de financement avec Yassine Brahim, ministre du Développement, de l’Investissement et de la coopération internationale, et Samy Mekki, directeur général de la Caisse des prêts et de soutien aux collectivités locales (CPSCL).

JPEG - 68.9 ko
De G à D : le Dr de l’AFD en Tunisie Cyrille Berton, l’ambassadeur François Gouyette, Mme Marie-Hélène Loison et M. Yassine Brahim

La première convention, de 24,7 M€, favorisera l’insertion socio-professionnelle des jeunes en formation initiale et la montée en compétences des travailleurs en formation continue. Elle contribuera ainsi à satisfaire les besoins des entreprises en personnel qualifié, notamment dans des secteurs industriels porteurs.

L’objectif du Programme d’appui à la formation et à l’insertion Professionnelle (PAFIP) consiste en effet à rendre plus efficace le dispositif de formation professionnelle tunisien, à travers 17 centres répartis dans quatre bassin économiques : bassin du nord-ouest (Béja et Bizerte) ; bassin du Sahel (Monastir et Sousse) ; deux bassins sur le grand Tunis (Ben Arous / Zaghouan et Tunis / Manouba / l’Ariana). Le programme bénéficiera tant aux structures centrales et régionales du ministère qu’aux partenaires sociaux. Syndicats et patronats seront ainsi encouragés à travailler ensemble, avec l’État, pour améliorer l’insertion des jeunes formés dans ces centres.
Le PAFIP reçoit également le soutien de l’Union européenne qui a octroyé un don de 3 M€ pour ce projet caractérisant la nouvelle stratégie du ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

La deuxième convention, en faveur de la Caisse des prêts et de soutien aux collectivités locales, porte sur 30,5 M€ qui vont financer un programme d’appui aux plans d’investissement des communes élaborés de manière participative avec les populations. Elle renforce la CPSCL dans son rôle d’institution en mesure de financer des investissements durables pour les populations et soutenables pour les communes.

Ces deux prêts visent à soutenir le gouvernement tunisien dans la mise en place de sa stratégie en matière d’emploi et d’équipements des territoires.

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page