Femen : réaction du ministère des Affaires étrangères

Ministère des Affaires étrangères
12 juin 2013

JPEG

Nous venons d’apprendre la condamnation en première instance à une peine de prison ferme de nos compatriotes. Alors que nous espérions une mesure de clémence, nous ne pouvons que regretter la sévérité de cette peine.

Nos compatriotes ont décidé de faire appel de cette décision. Elles continueront à bénéficier de la mobilisation de notre ambassade qui leur assure toute la protection consulaire.

Dernière modification : 02/08/2013

Haut de page