Formation à l’expression journalistique en français

Du 6 mai au 12 juin, l’Institut français de Tunisie et le Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC), proposent une formation gratuite à l’expression journalistique en français.

16 journalistes professionnels en exercice dans les médias tunisiens francophones (presse, web, radio, télé) ont été sélectionnés sur dossier et participent à cette nouvelle formation à raison de 15 ateliers pratiques de deux heures animés par Madame Stéphanie Wenger, journaliste et formatrice en français du journalisme.


Perfectionner l’expression, à l’écrit comme à l’oral

La formation met l’accent sur l’expression journalistique (style et énonciation) en fonction du domaine dans lequel exercent les journalistes sélectionnés (radio, presse ou web).

Des modules à l’intérieur des cours portent notamment sur :

- l’intonation, le rythme et le souffle
- l’aisance des interventions en conférence de presse, comment relancer, éliminer les tics de langage (efficacité et « étiquette »)
- la richesse et le registre de langue en fonction du sujet, du format etc...
- la grammaire et l’orthographe au service de l’information (éviter confusion des temps, fautes courantes...) tout ce qui perturbe l’auditeur/lecteur ou modifie l’info...

La formation a lieu dans les locaux du CAPJC.


Formation des médias : une préoccupation depuis 2011

Stages de perfectionnement, formations ciblées (journalisme d’investigation, journalisme judiciaire, déontologie, etc), appui technique...

Depuis la Révolution, environ 500 journalistes et blogueurs tunisiens ont été formés en France ou en Tunisie, dans le cadre de partenariats faisant intervenir de grands médias tunisiens et français (RFI, France 24, France télévisions, Le Monde, etc.).

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français a également effectué plusieurs expertises afin d’appuyer la mise en place d’une autorité indépendante de l’audiovisuel en vue de garantir la liberté de communication.

Le renforcement et la professionnalisation des acteurs des médias est l’une des priorités de la coopération tuniso-française, considérant qu’une information de qualité, libre et transparente représente une composante forte de l’État de droit.

400.000€ ont été alloués à ces opérations pilotées par Canal France international (CFI).
Plus de 50 missions d’expertise ont été menées, pour plus de 500 journalistes formés.

En savoir plus sur la coopération dans le domaine des médias.

Dernière modification : 18/10/2013

Haut de page