Formation au journalisme judiciaire

Canal France international (CFI), agence de coopération dans le domaine des médias, organise avec l’Ambassade de France à Tunis et le Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC), une formation au journalisme judiciaire.

Cette formation gratuite s’adresse à une quinzaine de journalistes francophones exerçant leur métier dans la presse écrite, la radio, la télévision ou les agences de presse.

La formation intégrera un travail de terrain.

JPEG


Qui, quand, où ?

La formation se déroulera à Tunis, du 12 au 17 novembre, dans les locaux du CAPJC (9, rue Hooker Doolittle - Tunis Belvédère).

Horaires
- du lundi au jeudi : 9h - 13h puis 15h - 17h30
- vendredi et samedi : 9h - 13h

Deux experts français assureront la formation.
Deux intervenants tunisiens (un journaliste et un avocat) dresseront un état des lieux de la pratique du journalisme judiciaire en Tunisie.

JPEG


Contenu de la formation

- Les normes universelles du fonctionnement du système judiciaire dans les pays démocratiques / Les principes essentiels de la justice française / la pratique du journalisme judiciaire en Tunisie.

Présentation dans l’après-midi par Me Mokhtar Trifi, avocat, président d’honneur de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et ancien journaliste.
Thèmes abordés : fonctionnement et acteurs du système judiciaire tunisien.

***

- La couverture judiciaire : les différentes étapes, du fait-divers à l’enquête, jusqu’au procès.
Quelles sont les sources ? Comment les qualifier ?

***

- L’écriture des chroniques : que peut-on écrire, que doit-on éviter ?
Respect des principes essentiels : le récit contradictoire, la neutralité.
Quelles précautions prendre pour ne pas tomber dans l’injure ou la diffamation ?
Comment traiter le cas des mineurs ?
Quand peut-on citer le nom des prévenus/accusés, quand doit-on préférer l’anonymat ?

Intervention de M. Mongi Khadraoui, journaliste judiciaire au quotidien arabophone Ach-Chourouq, secrétaire général du Syndicat national des journalistes tunisiens.
Thème : l’état des lieux de la pratique du journalisme judiciaire en cette période de transition que connaît la Tunisie.

***

- La justice à la télévision : comment se passe un tournage ?
Ce que l’on peut diffuser et ce qui est interdit.
Les principes essentiels du droit à l’image.

***

- L’Association confraternelle de la presse judiciaire (APJ), un exemple de médiation : quels membres, quel fonctionnement et quelles missions ? Son engagement pour une véritable protection des sources.

***

- Le journalisme judiciaire en pratique : écriture d’article et/ou réalisation de reportage.
Correction avec les intervenants.


Candidatures

Les candidatures devront être envoyées par fax au CAPJC (71 781 221), avant le 2 novembre 2012.

Renseignements
Pour tout renseignement, contacter le CAPJC au 71 794 955.

Les candidats devront se présenter dans la mesure du possible avec quelques réalisations personnelles (articles, enregistrements ...).

Dernière modification : 18/10/2013

Haut de page