François Gouyette à Monastir

Les 8 et 9 novembre 2012, l’ambassadeur de France en Tunisie a fait un déplacement dans le gouvernorat de Monastir, à l’occasion des "Rencontres de la coopération décentralisée tuniso-française".

M. François Gouyette n’a pas manqué de rendre une visite de courtoisie aux autorités locales qui l’ont invité à visiter le ribat de Monastir ainsi que le mausolée de l’ancien président Habib Bourguiba.

JPEG - 90.3 ko
François Gouyette visite le ribat de Monastir en compagnie du gouverneur Habib Sethom

Rencontre avec le gouverneur et le maire

M. François Gouyette a reçu un accueil chaleureux au gouvernorat où l’attendait le gouverneur, M. Habib Sethom, entouré du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur chargé de la réforme, M. Saïd Mechichi, du maire de la ville, M. Ali Mzali, et de nombreux représentants de la société civile.

M. Habib Sethom a mis en relief les atouts du gouvernorat qui constitue un pôle touristique de premier plan, avec 53 unités hôtelières représentant plus de 25.000 lits. « Les Français sont nos premiers amis et représentent 79% de notre clientèle », a-t-il fait remarquer, satisfait « d’une excellente saison 2012 et d’une bonne ambiance générale ».

JPEG

L’ambassadeur a évoqué pour sa part la communauté française de Monastir, composée de personnes actives dans les 144 entreprises françaises de la région mais aussi de retraités venus s’établir en Tunisie.

« Nous voulons consolider l’existant et ouvrir de nouveaux domaines de partenariat », a conclu le gouverneur. « Nous devons être plus proches au niveau des États, de l’administration, de la société civile ».

JPEG - 100.4 ko
Le gouverneur de Monastir reçoit l’ambassadeur de France (8 novembre 2012)

Coopération universitaire

La ville de Monastir est un centre universitaire spécialisé dans les filières de la santé (médecine, pharmacie, sciences, biotechnologie) où se côtoient 25.000 étudiants. Il s’agit d’une caractéristique importante aux yeux de l’Institut français de Tunisie.

En partenariat avec des universités françaises, l’IFT finance des séjours scientifiques de haut niveau destinés aux enseignants-chercheurs et aux doctotants. En 2012, 10 candidatures du gouvernorat de Monastir ont été retenues pour un séjour de 15 jours en France.

14 projets ont été financés dans le cadre du partenariat Hubert-Curien de soutien à la mobilité des chercheurs.

Deux cadres de l’Institut de formation en soins infirmiers du Centre hospitalier Sainte-Anne de Paris vont animer en décembre 2012 un stage de formation des élèves infirmiers de l’École supérieure en sciences et techniques de santé de Monastir.

L’IFT apporte également son soutien au pôle de compétitivité de Monastir spécialisé dans le secteur du textile et de l’habillement, dans le cadre de ses partenariats avec les pôles français UPTEX (région Nord-Pas-de-Calais) et Techtera (région Rhône-Alpes), à hauteur de 12.000 euros.

JPEG - 88 ko
Le président de la Fédération hôtelière de Monastir remet un cadeau à M. François Gouyette

Coopération avec la région Rhône-Alpes

La coopération entre le gouvernorat de Monastir et la région Rhône-Alpes remonte à 1984, date de la signature d’un pacte d’amitié et de coopération dans les secteurs de l’économie, de la formation, de la recherche et de l’agriculture. La première convention a été signée en 2000.

Dans le secteur économique, un programme "économie de la connaissance" a permis de soutenir le développement international des pôles de compétitivité et clusters.

Concernant l’agriculture, cette coopération a entrepris la création d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) et d’une indication géographique protégée (IGP) pour labelliser l’huile d’olive locale. Elle a appuyé par ailleurs la création du premier laboratoire interprofessionnel d’analyse du lait à Monastir.

De plus, la région s’est impliquée dans le développement d’un centre de formation en textile et habillement ainsi que dans la mise en place de partenariat entre lycées professionnels.

Enfin, d’importants moyens sont mobilisés par le conseil régional pour faciliter la mobilité professionnelle et des étudiants.

JPEG - 89.3 ko
De G à D, M. Farhat Krifa, consul honoraire de France à Sousse, M. François Gouyette, M. Habib Sethom et M. Saïd Mechichi

Monastir, choisie pour les "Rencontres de la coopération décentralisée"

Cités unies France (CUF) et la Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT) ont choisi Monastir pour abriter les "Rencontres de la coopération décentralisée tuniso-française", les 8 et 9 novembre 2012.

De nombreux élus français avaient fait le déplacement dans le but de nouer ou de consolider un dialogue direct avec les collectivités territoriales tunisiennes, en vue coopérations concrètes.

La 3ème édition du Forum tuniso-français de la société civile, prévue en avril prochain et qui devrait rassembler plus d’un millier de participants, pourrait également se dérouler à Monastir.

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page