François Gouyette à Sfax

L’ambassadeur François Gouyette s’est rendu à Sfax les 22 et 23 novembre 2012, l’occasion de mesurer le dynamisme d’une ville considérée comme le poumon économique du sud tunisien.
L’ambassadeur a également salué le travail des équipes de la Maison de France, particulièrement actives dans les domaines culturels et le soutien à la société civile.

JPEG - 92.7 ko
Échange avec des membres de la société civile sfaxienne, en présence des équipes de l’IFT

Économie : gagner en visibilité à l’international

Avec près d’un million d’habitants et un tissu industriel particulièrement dense, Sfax constitue, après Tunis, le second pôle économique du pays.

Avec les milieux d’affaires, François Gouyette et le service économique de l’ambassade ont évoqué les pistes pour valoriser et mieux faire connaître le gouvernorat, notamment à l’international.

La délégation a visité l’entreprise SIVO, spécialisée dans le traitement des verres optiques et partenaire de groupes français cherchant à se développer sur l’ensemble de l’Afrique.

- En savoir plus sur le volet économique de la visite.

JPEG - 94 ko
L’Ambassadeur visite les ateliers de SIVO, entreprise basée à Sfax

Coopération : participer à la décentralisation

Moins de deux semaines après les Rencontres de la coopération décentralisée tuniso-française, auxquelles la ville de Sfax a participé, François Gouyette a fait le point avec le maire et le gouverneur sur les projets réalisés et les coopérations en cours. Le maire a annoncé la signature d’une nouvelle convention avec la ville de Grenoble, partenaire historique de la municipalité de Sfax.

JPEG - 84.3 ko
François Gouyette et le gouverneur de Sfax, Féthi Derbali

L’ambassadeur a souligné l’importance de ces jumelages directs, entre interlocuteurs de même niveau. Il a aussi encouragé les autorités à poursuivre leur coopération avec les services de l’ambassade actifs en régions, citant l’Agence française de développement qui a participé au financement des opérations de dépollution d’une partie des côtes du gouvernorat.

L’Institut français de Tunisie (IFT) offre également son aide aux autorités locales tunisiennes. Valérie Freland, son directeur, a notamment invité le maire et le gouverneur à faire part des besoins de leurs équipes : l’IFT organise régulièrement des cessions de formation et des missions d’expertise au bénéfice des administrations ou des collectivités territoriales, en particulier dans le domaine du gouvernement électronique ("e-gouvernement").


Maison de France, pôle culturel et soutien au tissu associatif

Le 23 novembre, la Maison de France à Sfax organisait une journée portes ouvertes, destinée à présenter ses activités. Située au cœur de la ville, la structure s’est affirmée ces dernières années comme un espace de culture et de rencontre.

Médiathèque, expositions, concerts, cafétéria, ateliers d’artiste... l’Ambassadeur s’est dit impressionné par la dynamique entretenue par le lieu et par sa convivialité. Accompagné de Maurice Martinez, le directeur, il a échangé avec les musiciens du conservatoire de Grenoble, venus se produire dans la cour intérieure.

JPEG - 95.2 ko
Rencontre avec les équipes de la médiathèque de la Maison de France à Sfax, en compagnie de Valérie Freland et Maurice Martinez

La journée portes ouvertes a attiré de nombreux étudiants, intéressés par la présentation de "Campus France", sur les études supérieures en France.

Enfin, l’ambassadeur a rencontré des acteurs de la société civile sfaxienne. De nombreuses associations de la région ont bénéficié du soutien de l’IFT. À Sfax, un volontaire français travaille en permanence à renforcer le tissu associatif local par le biais de rencontres hebdomadaires, "Le mercredi des associations", mais aussi de formations plus techniques au montage de projet et à la recherche de financement. "Beaucoup d’associations se sont montées depuis 2011, explique Maurice Martinez, elles ont besoin d’un accompagnement pas à pas".

L’ambassadeur a visité l’Union tunisienne d’aide aux insuffisants mentaux (UTAIM). Dans le quartier de Sakiet Ezzit, l’association a créé un centre pour prendre en charge ce public particulièrement vulnérable.
Les animateurs participent à l’éveil des enfants et leurs dispensent des cours. Pour les adolescents et les jeunes adultes, des formateurs animent des ateliers de maroquinerie et de broderie.

JPEG

Les locaux ont été agrandis en 2010 et accueillent aujourd’hui une cinquantaine de jeunes. L’opération a reçu le soutien financier de l’IFT, qui a débloqué 5000€.

JPEG - 90.2 ko
Devant le centre de l’UTAIM, dans la banlieue nord de Sfax

Rencontre avec la communauté française

À la Maison de France, François Gouyette a enfin rencontré des membres de la communauté française installée dans le gouvernorat. Il était accompagné de Martine Gambard-Trébucien, Consule générale, et Maurice Martinez, directeur de la Maison de France et également consul honoraire pour la région.

JPEG

JPEG


Lire aussi

- François Gouyette à Sousse
- François Gouyette à Monastir
- Rencontres de Monastir
- Coopération décentralisée
- Sfax, un gouvernorat clef pour le rééquilibrage régional (en savoir plus sur le volet économique du déplacement de François Gouyette à Sfax)

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page