François Gouyette en tournée dans le Sud tunisien

Les 18,19 ,20 et 21 avril 2016, l’ambassadeur de France à Tunis, s’est rendu dans le Sud tunisien

Dans les gouvernorats de Sfax, Gabès, Tataouine et Médenine, François Gouyette est allé à la rencontre des autorités locales, des acteurs économiques, de la société civile, et s’est particulièrement intéressé aux sujets liés aux domaines de la culture et du tourisme. Il a également pris le pouls de la communauté française

JPEG

Entre la France et cette région du sud tunisien, la coopération touche à tous les domaines !

Avec les autorités locales et les acteurs du monde économique, l’ambassadeur a fait le point sur la situation sociale, l’avenir du secteur touristique et les différents projets de coopération. Il a rendu visite à de jeunes entrepreneurs, l’occasion de voir comment les projets de coopération franco-tunisienne se concrétisent sur le terrain.
L’ambassadeur de France en déplacement dans le sud de la Tunisie

L’ambassadeur de France en Tunisie, s’est rendu du 18 au 21 avril 2016 dans 4 gouvernorats du Sud Tunisien : Sfax, Gabès, Tataouine et Médenine. Les trois dernières étapes de ce déplacement officiel représentaient une première.

En se portant à la rencontre des autorités locales, gouverneurs et maires, François Gouyette souhaitait relayer le message général de soutien de la France à la Tunisie, tout particulièrement après les évènements de Ben Guerdane.

L’organisation de ce déplacement traduisait aussi que la fracture territoriale constitue aujourd’hui l’un des freins les plus puissants au développement de la Tunisie et la volonté française de contribuer à sa réduction.

L’ambassadeur a ainsi pu porter le message d’une implication croissante de la France auprès de ces régions, en recevant les demandes et les analyses des acteurs de terrain. Les échanges avec les responsables locaux ont démontré l’attachement persistant du Sud tunisien au maintien et au renforcement de liens étroits de coopération avec la France.

Les visites effectuées par l’ambassadeur durant ces quatre jours ont permis aussi de mettre en relief les initiatives françaises de valorisation des gouvernorats du Sud tunisien.


Programme de visite à Sfax

À Sfax, le renforcement des liens économiques, l’appui à la structuration de la société civile et la densité de la coopération culturelle ont été à l’honneur. François Gouyette a ainsi pu rencontrer les acteurs de la communauté d’affaires sfaxienne, l’une des plus dynamiques du pays.

Accueilli par Samir Sellami, président du comité d’organisation, l’ambassadeur s’est vu présenter les initiatives qui feront de Sfax la capitale arabe de la culture 2016-2017. La rénovation, dans ce cadre, de plusieurs pièces maîtresses du patrimoine historique de la ville témoigne de sa vitalité culturelle.

Sfax, Capitale Culture 2017 - JPEG

À la Maison de France, François Gouyette a rencontré la communauté française, un atout précieux pour la relation entre la France et la Tunisie, évoquant en détails le projet d’une nouvelle école à programme français qui devrait voir le jour entre fin 2016 et 2017.

JPEG

L’ambassadeur s’est entretenu également avec la mission de consultations médicales d’appareillage organisée par le service des anciens combattants et victimes de guerre à la maison de France à Sfax, avant de passer à la maison des associations

JPEG

François Gouyette a visité par ailleurs le Centre de biotechnologies de Sfax, qui est le plus ancien partenaire de la coopération scientifique française en Tunisie via l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

JPEG

Le déplacement sur les sites d’industries locales comme CHO, exportateur d’huile d’olive de qualité vers les marchés américain et européen, a permis à l’ambassadeur de constater la vitalité du tissu économique dans le gouvernorat.

JPEG - 65.3 ko
Visite de l’usine CHO, exportateur d’huile d’olive bio vers les marchés américain et européen
Visite de l’usine CHO, exportateur d’huile d’olive bio vers les marchés américain et européen

Au cours de son séjour à Sfax, François Gouyette a accordé à Radio Sfax un entretien en studio portant sur l’actualité et les projets soutenus par la ‪France‬‬ en faveur de la région.

Pour plus de photos cliquez ICI

Programme de visite à Gabès

À Gabès, ce sont les problématiques de développement durable qui ont dominé.

L’enjeu central étant de concilier la croissance des activités économiques, la préservation des écosystèmes et les revendications de la société civile.
En visitant les sites de la TIMAB, société de production de phosphates alimentaires, et du Groupe Chimique Tunisien, François Gouyette a pu mesurer l’importance économique considérable du secteur des phosphates dans l’économie de la ville de Gabès.

JPEG - 70.7 ko
TIMAB, société tunisienne de production de phosphates alimentaires

Malgré l’ouverture remarquable de ces acteurs économiques qui assument leur responsabilité sociale, l’implantation de cette industrie dans le Golfe de Gabès a profondément dégradé l’environnement de la région, compromettant largement son potentiel touristique et agricole, et affectant durablement la qualité de vie des Gabésiens.

JPEG

Le dialogue entre l’industrie et la société civile encouragé par le projet « Gouvernance environnementale à Gabès », mené par l’Union européenne et piloté par Expertise France, constitue une initiative pionnière afin de gérer ces enjeux publics complexes.

Par la suite, accueilli au sein d’un écosystème unique par l’Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini (ASOC) qui est soutenue par la coopération française, l’ambassadeur a pu constater les résultats concrets des initiatives de la société civile en matière de recyclage, compostage et maintien des espèces biologiques menacées dans l’oasis.

JPEG

Pour plus de photos cliquez ICI

Programme de visite à Médenine et Tataouine

JPEG

À Médenine et Tataouine, la coopération française s’illustre par une action axée sur l’employabilité par la formation et l’entrepreneuriat, ainsi que par son soutien à la valorisation des atouts touristiques de la région des Ksour.

L’ambassadeur s’est rendu à Beni Khedache, dans le djebel Dahar, où une coopération décentralisée réussie entre le gouvernorat de Médenine et le département de l’Hérault avait notamment permis la restauration de chambres d’hôtes, patrimoine touristique incroyable de la région.

JPEG

JPEG

Accueilli en grande pompe par les habitants et les responsables locaux, François Gouyette a visité le site de Ksar Hallouf, ainsi que la Maison de l’Artisanat et la coopérative du miel de Beni Khedache, avant de rejoindre Radio Tataouine pour un entretien exclusif.

À Tataouine, un dîner avec les représentants de la société civile a permis de rassembler des militants associatifs représentant Nour Tataouine, l’Association des diplômés chômeurs de Tataouine, l’association « Jeunesse et Développement de Remada », les Amis de de la terre à Tataouine et l’association ILEF, de façon à discuter des enjeux de la région, des projets de coopération, ainsi que des préoccupations majeures de la société civile.

Le président de l’Association pour le développement durable et la coopération internationale de Zarzis, coordinateur régional du Programme d’Appui à la Société Civile (PASC) de l’Union européenne, a présenté les difficultés sociales de la région et souligné l’émergence de nouveaux acteurs, déterminés à faire face à l’isolement du gouvernorat par l’entraide et la mise en œuvre de partenariats internationaux.

À Médenine, François Gouyette, a visité un projet d’appui à l’insertion des jeunes diplômés et certifiés de la formation professionnelle par la création d’entreprises.

JPEG - 63.2 ko
Visite de "Artdéco" (fabrication de meubles bénéficiaire d’un prêt d’honneur Inititive de Médenine

« Tounes Tekhdem ! » est un projet lancé et piloté par l’ONG internationale Mercy Corps, elle-même financée par l’Agence française de développement (AFD). Il a pour objectif d’améliorer les capacités des femmes et des jeunes à devenir des entrepreneurs et à améliorer leurs compétences pour mieux répondre au marché du travail.

A titre de rappel, ce projet a déjà permis :

- La constitution de comités de pilotage sur les 4 gouvernorats, avec la participation de 17 structures publiques, 8 structures privées, et 7 associations locales

- Des études sur les perceptions des jeunes et des employeurs concernant le marché de l’emploi, l’entrepreneuriat et l’inclusion financière (277 entreprises et 178 jeunes consultés), les pratiques financières des jeunes et les produits financiers dont ils peuvent disposer.

JPEG

François Gouyette a également rendu visite à trois micro-entrepreneurs financés par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) dans le cadre de son dispositif d’accompagnement des migrants de retour : un quincailler établi au centre-ville de Gabès et deux jeunes gens qui ont ouvert une cafétéria, le premier à Mareth, le second à Tataouine. Chacun a reçu une subvention de 13.000 dinars environ, ainsi qu’un soutien technique et moral pendant la première année.
Les conversations ont montré qu’ils étaient heureux d’avoir pris un nouveau départ.

Un micro-entrepreneur, propriétaire d'une cafeteria financé par l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) à Tataouine - JPEG

Un micro-entrepreneur, propriétaire d'une cafeteria financé par l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) à Mareth - JPEG

Pour plus de photos cliquez ICI

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page