François Gouyette visite Délice Danone et Bongrain

Le 28 février 2014, l’ambassadeur de France, François Gouyette, s’est rendu à Borj Cedria et à Soliman, accompagné du Service économique régional (SER) et d’Ubifrance, afin de visiter une usine de fabrication de fromage fondu et râpé (Délice/Bongrain) et une usine de fabrication de yaourts et de produits frais (Délice/Danone).


Le groupe Délice, leader du marché laitier tunisien

Créé en 1978 par Mohamed Meddeb (qui avait fondé sa première usine de yaourt à l’âge de 24 ans, en 1952), le groupe Délice est une holding regroupant une dizaine de sociétés et opérant principalement dans les produits laitiers, les jus de fruit et les boissons gazeuses.

JPEG

En 1998, le groupe Délice noue avec le groupe français Danone un partenariat axé autour de la Société tunisienne des industries alimentaires (STIAL), entreprise multinationale créée en 1979.
En 2008, le Groupe Délice, qui souhaitait développer son activité laitière avec une activité fromagère, crée une joint-venture avec le groupe français Bongrain, donnant naissance à la Compagnie fromagère.

GIF

Aujourd’hui, la marque Délice est la plus populaire et la plus proche des consommateurs tunisiens dans le secteur de l’agroalimentaire. Elle possède neuf sociétés - six de production, une de distribution, une société agricole et une société immobilière - et elle doit inaugurer en mars 2014 une usine à Sidi Bouzid qui va créer 337 nouveaux emplois.

PNG


La visite de l’usine Délice-Bongrain de Borj Cédria

Accueilli par Boubaker Mehri, Directeur général de Délice, et par Pierre Lavergne, Directeur des acquisitions et de développement du groupe Bongrain, François Gouyette a tout d’abord assisté à une présentation du groupe français Bongrain, qui représente 20.000 collaborateurs dans une centaine de pays.

JPEG - 70.7 ko
François Gouyette rencontre Boubaker Mehri et Pierre Lavergne.

Inventeur du fameux "Caprice des Dieux" en 1956, le groupe Bongrain est aujourd’hui un des leaders mondiaux et européens en matière de transformation du lait. De son alliance avec Délice est née la marque "Milkana de Délice", produite par la Compagnie fromagère, « résultat d’un partenariat win-win entre les deux groupes » déclare Pierre Lavergne, précisant qu’un « partenariat réussi repose sur une vision commune et une volonté d’avenir partagé ».

JPEG - 82.2 ko
Salle de préparation des ingrédients.

L’ambassadeur a découvert les nouveaux locaux de l’usine de Borj Cedria, qui fabrique aujourd’hui les fromages fondus et devrait, à partir de mars 2014, se lancer dans la fabrication de fromage râpé.

La Compagnie fromagère possède en outre un site de production spécialisé dans la fabrication de fromages frais qui emploie près de 60 employés à Bousalem. « C’est le lieu du début de l’aventure » raconte Boubaker Mehri.

JPEG - 84.9 ko
Fin de la chaine de conditionnement des fromages en triangles.

« Nos fromages ne sont pas fabriqués à base de croutes ou de déchets de fromage comme on peut parfois l’entendre ! » dénonce Pierre Lavergne avant d’ouvrir la salle de préparation des ingrédients où les employés mélangent des Gouda, Cheddar ou Emmental avec du lait écrémé et du beurre afin de préparer la pâte qui sera travaillée pour être transformée en triangles de fromage à tartiner.

La visite se poursuit par la découverte de la chaine de fabrication, jusqu’à la salle de conditionnement et de mise en cartons, où les produits sont stockés selon des règles permettant un maximum de conservation.

JPEG - 99 ko
François Gouyette et l’équipe de Délice-Bongrain.

L’ambassadeur de France découvre le site Délice-Danone de Soliman

François Gouyette s’est ensuite rendu à Soliman, sur le site de production de Délice-Danone où Luis Faria e Maia, Directeur général et Hubert Jolibois, Directeur des opérations lui ont présenté la marque Délice-Danone, « marque de référence la plus connue en Tunisie ».

JPEG - 81 ko
Présentation du groupe Délice-Danone.

Le site de Soliman fabrique 45 produits différents, à partir de lait frais provenant de Tunisie. La mission de Délice-Danone est « d’amener le sourire à tous les Tunisiens, d’où les différentes variantes fabriquées par la marque, chacun ne pouvant que trouver son bonheur ! » précise Hubert Jolibois.

JPEG - 114.3 ko
Découverte du site Délice-Danone.

Délice-Danone emploie 560 personnes sur le site de Soliman où sont fabriqués notamment les yaourts Délices et Activia, les crèmes dessert Danette, les yaourts à boire Dan’up et Danao ainsi que les fromages Danino.

Au cours de la visite du bâtiment de stockage du lait, Soumaya, ingénieure agronome explique le défi de Délice-Danone en Tunisie : la formation des éleveurs, en collaboration avec l’Institut d’élevage, pour développer de petits élevages et augmenter la productivité.

JPEG - 122.5 ko
Un opérateur Délice-Danone réceptionne les marchandises à la sortie de l’appareil d’étiquetage.

L’ambassadeur a également pu entrevoir les réserves de matières premières, les zones de conditionnement ainsi que les laboratoires d’analyse et d’homologation des produits pendant que les opérateurs du site lui donnaient des explications concernant leurs tâches au sein de l’entreprise.

JPEG - 93.1 ko
Explication des règles d’hygiène par une opératrice Délice-Danone.

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page