François Hollande en Tunisie : un important volet économique

La visite d’État du président François Hollande en Tunisie, les 4 et 5 juillet 2013, comportait un important volet économique.

Le président de la République française était notamment entouré de Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, de Stephane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, de Sylvia Pinel, ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, et de Pascal Canfin, ministre délégué au Développement. La directrice générale de l’Agence française de développement (AFD) Anne Paugam et la présidente de l’ADETEF (assistance technique du ministère de l’Économie et des Finances) Agnès Arcier étaient également du voyage, ainsi qu’une soixantaine de chefs d’entreprises français rassemblés par le MEDEF International.

La France est le premier partenaire commercial de la Tunisie (premier fournisseur et premier client). Elle est aussi le premier investisseur extérieur, avec 1300 entreprises françaises qui emploient plus de 125.000 personnes, le premier pays pourvoyeur de touristes et le premier bailleur bilatéral.

JPEG - 80.7 ko
Conventions et accords économiques (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Projets d’infrastructures

Signature de conventions de financement à hauteur de 500M€ sur 2013-2014, dont plus de 80M€ au titre de prêts et de subventions de l’AFD (pour financer un programme d’appui à la politique de la ville et un programme d’alimentation en eau potable de zones rurales) et plus de 346M€ au titre de dons et prêts exceptionnels du Trésor français, affectés à trois projets d’infrastructures emblématiques.

Programme d’appui à la politique de la ville

Un prêt d’une valeur de 30M€ accordé par l’AFD et un don de 32M€ de la Commission européenne appuient l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU). L’opération va contribuer à améliorer les conditions de vie des habitants de 119 quartiers populaires. À ces sommes s’ajoute une subvention de renforcement des capacités de 300.000€ (en savoir plus).
Les signataires sont Anne Paugam, directrice de l’Agence française de développement (AFD), Lamine Doghri, ministre tunisien du Développement régional et de la Coopération internationale et Pascal Canfin, ministre français en charge du Développement.

Programme d’alimentation en eau potable

Le programme a pour objectif d’alimenter en eau potable au moins 80.000 personnes, dans des zones rurales difficiles d’accès, à l’intérieur du pays. Une convention de financement de prêt 20M€ a été signée le 4 juillet entre le gouvernement tunisien et l’Agence française de développement (en savoir plus).
Les signataires sont Anne Paugam, directrice de l’Agence française de développement (AFD), Lamine Doghri, ministre tunisien du Développement régional et de la Coopération internationale et Pascal Canfin, ministre français en charge du Développement.

Trois projets d’infrastructures emblématiques

- Rénovation du réseau ferré dans la région de Gafsa.
Le projet vise à rénover les voies ferrées du tronçon nord entre Sfax et Gafsa. La SNCFT souhaite remplacer les rails afin d’augmenter la capacité de trafic des trains circulant sur cette voie et accroître significativement le transport de phosphate (extraction en provenance du bassin minier) tout en améliorant la fluidité du trafic de passagers.

- Extension du réseau de transport urbain du grand Tunis.
Projet ferroviaire interurbain emblématique pour l’Afrique du Nord, ce projet permettra de désenclaver les quartiers défavorisés du Grand Tunis et aura un effet-vitrine maximal pour la ville de Tunis qui souhaite, sur les quinze prochaines années, étendre cette première phase du projet.

- Sécurisation et régulation des ports de Radès, de la Goulette et de Bizerte.
Ce projet de l’Office de la marine marchande et des ports visant à sécuriser les trois principaux ports tunisiens en termes d’accès maritime (gestion et régulation du trafic portuaire) et terrestre (installations de surveillance portuaires) permettra à la Tunisie de consolider ses engagements internationaux en matière de sécurité civile des installations portuaires.

Ces protocoles de financements ont été signés au palais de Carthage le 4 juillet 2013, par Othman Jerandi, ministre tunisien des Affaires étrangères et Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur (en savoir plus sur ces trois projets)

En plus de cet appui exceptionnel, le Président de la République a fait part de la disponibilité française pour une conversion de dette en investissements mutuellement bénéfiques dans des projets favorisant le développement de la Tunisie, à hauteur de 60M€.


Numérique, agriculture, énergies renouvelables, tourisme, PME, microfinance...

Plusieurs accords ont été signés dans des secteurs stratégiques entre le gouvernement tunisien et le gouvernement français :

Économie numérique :
"L’Alliance franco-tunisienne pour le numérique" donne une nouvelle impulsion aux partenariats entre entreprises françaises et tunisiennes du secteur. Elle encourage les entreprises des deux pays à constituer des binômes pour répondre ensemble aux marchés internationaux, notamment en Méditerranée et en Afrique subsaharienne.
Plus d’une dizaine de partenariats entre acteurs du secteur privé ou du secteur public ont été officialisés lors de la signature de cet accord par Mongi Marzoug, ministre tunisien des Technologies de l’information et de la communication et Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur (en savoir plus).

Agriculture  :
Un arrangement de partenariat et de coopération dans les domaines de l’agriculture, du développement rural et de l’agroalimentaire, relance la coopération bilatérale dans cette filière stratégique pour l’économie tunisienne.
La France accompagnera la Tunisie dans sa volonté de structuration et de développement de l’ensemble de son dispositif agricole et agroalimentaire : politiques publiques et développement des territoires ; recherche, formation et conseil agricoles ; questions sanitaires et phytosanitaires ; structuration de filières agricoles performantes.
Les signataires sont Mohamed Ben Salem, ministre tunisien de l’Agriculture et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Énergies renouvelables :
Une déclaration d’intention traduit la volonté des deux gouvernements de renforcer leur coopération dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, par le biais d’échanges technologiques et d’expériences, de jumelages entre acteurs du secteur et par le soutien au plan solaire méditerranéen. La déclaration met en valeur 2,5M€ de dons du Trésor mobilisés par la France depuis la Révolution dans ce secteur (fonds FASEP), en appui à des projets emblématiques.
Les signataires sont Mehdi Jomaâ, ministre tunisien de l’Industrie, et Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur.

Tourisme  :
Extension au secteur du tourisme de la ligne de crédit dédiée aux PME-PMI tunisiennes.
Les 25M€ encore disponibles de la ligne de crédit française destinée aux PME/PMI tunisiennes, pour l’achat de matériel à des conditions très avantageuses, pourront désormais profiter aux entreprises du secteur touristique.
Les signataires sont Jamel Gamra, ministre tunisien du Tourisme, Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, et Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

Appui aux PME :
Un fonds d’investissement de 30M€ va être mis en place par les Caisses des dépôts et consignations tunisienne et française. Ce fonds a vocation à soutenir les PME tunisiennes et françaises et à promouvoir les relations commerciales dans une logique de bénéfice mutuel. Il permettra de développer les partenariats et soutiendra la croissance et l’emploi en Tunisie.
Les signataires sont Jamel Belhaj, directeur général de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) et Isabelle Bébéar, directrice générale de la Caisse des dépôts et des consignations- Entreprises (CDC- Entreprises).

Microfinance
- Appui à la création d’une nouvelle institution de microfinance, "Taysir microfinance", à travers la signature d’une convention de financement débloquant une subvention de 1M€.
La signature a eu lieu le 4 juillet au Palais de Carthage entre Tarek Cherif, président de "Taysir microfinance" et Anne Paugam, directrice de l’Agence française de développement (AFD).

- Subvention à l’institution de microfinance "ADIE international", à hauteur de 609.448€.
Le projet soutient un dispositif d’accompagnement des micro-entrepreneurs, favorisant le développement de l’emploi indépendant, de petites exploitations agricoles et de très petites entreprises portées par les segments de population les plus vulnérables.
La signature a eu lieu le 5 juillet au siège de l’UTICA entre Maria Nowak, présidente d’ADIE et Anne Paugam, directrice de l’Agence française de développement (AFD).


Contrats commerciaux

Plusieurs contrats commerciaux ont été signés à l’occasion de la visite d’État du président François Hollande. Deux peuvent être mis en avant :

- Schneider Electric, qui a fêté l’an dernier ses 25 ans de présence en Tunisie, fournira un appui au 1er groupe privé tunisien, Poulina, pour la mise en place d’un data center de plus de 4.000 m², à hauteur de 12M€.

- La nouvelle compagnie aérienne Syphax Airlines et la société de micro-électronique Telnet, qui possède des implantations en Tunisie et en France, ont de leur côté finalisé des contrats commerciaux avec Safran (achat de moteurs d’avions, 96M€), ainsi qu’avec Airbus (achat d’aéronefs, 460M€ ). Les accords prévoient également un partenariat industriel (centres d’ingénierie mécanique, ingénierie électronique) qui implique le groupe français Altran.

« Tout cela va dans le sens de cette complémentarité, de ce partenariat, de ce co-développement que je souhaitais » s’est réjoui le président français lors de son intervention au siège de l’UTICA, devant les entrepreneurs français et tunisiens (lire le discours complet).


Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur quelques uns des accords signés :

- "62,3M€ de financement pour la rénovation des quartiers populaires"

- "Eau potable en milieu rural : l’AFD prête 20M€"

- "345M€ de prêts et 1M€ de dons français pour trois projets emblématiques en Tunisie"

- "Alliance franco-tunisienne pour le numérique"


Contacts

Le Service économique de l’ambassade de France en Tunisie partage avec Ubifrance l’aile droite de l’Ambassade de France en Tunisie, en plein cœur de la capitale, sur l’avenue Bourguiba.

Adresse : 1, place de l’Indépendance - 1000 Tunis
Standard : 71 105 080
Télécopie : 71 105 091
Mél :tunis@dgtresor.gouv.fr
Site web : http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/tunisie

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page