Gafsa / Pays de Loire : tant de choses à faire ensemble !

Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire Jacques Auxiette a conduit une visite en Tunisie du 15 au 20 février 2015. Entouré d’une vingtaine de collaborateurs et partenaires ligériens, il est venu renouveler la convention de coopération décentralisée unissant sa région au gouvernorat de Gafsa.

Déjà trois ans depuis la 1ère rencontre

Après un séjour exploratoire en mars 2012, la région Pays de la Loire et le gouvernorat de Gafsa ont officialisé leur partenariat en novembre 2012. Le choix de Gafsa s’est imposé car une part significative de la communauté tunisienne établie en Pays de la Loire est originaire du bassin minier.

JPEG - 125.1 ko
Le président de la région Pays-de la Loire accueilli au gouvernorat de Gafsa, le 17 février 2015

En avril 2013, un dispositif innovant a été mis en place. En partenariat avec l’Institut français de Tunisie, les pays de la Loire ont installé une coordonnatrice à Gafsa. Sa mission : accompagner les acteurs ligériens et gafsiens impliqués dans la coopération qui s’est étendue à de nombreux domaines :

- le développement économique et la création d’emplois (mise en place d’une plateforme de prêts d’honneur consentis aux micro-entrepreneurs, soutien à l’agriculture) ;
- la consolidation et la structuration de la société civile à travers la formation des acteurs associatifs ;
- l’éducation et la jeunesse (actions d’éducation populaire, échanges entre lycées des deux régions, au niveau des élèves, des équipes pédagogiques et des équipes administratives) ;
- l’appui institutionnel en matière de décentralisation (accueil d’une délégation de députés tunisiens en février 2013, accompagnement de la mise en place d’un dialogue entre la société civile et les autorités publiques à El Guettar) ;
- le renforcement des capacités dans le domaine de la santé à Redeyef, grâce aux actions conduites par la diaspora tunisienne ;
- l’enseignement supérieur, autour de l’enseignement du français.

Ensemble, sur le front du développement

Préoccupation majeure des collectivités territoriales, le développement économique tient une place importante dans le partenariat entre les pays de Loire et le gouvernorat de Gafsa, qui a été négligé par l’État tunisien pendant plusieurs décennies.

Un projet porté par Initiative France et Initiative Pays de la Loire a permis l’émergence d’une plateforme de soutien à la création d’entreprise par l’accompagnement des primo-entrepreneurs et le financement de leur apport personnel à l’aide de prêts d’honneur à taux zéro.

Avec l’appui du Gouvernorat de Gafsa et de l’ONG Mercy Corps, une synergie s’est constituée autour de l’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (URICA). Initiative Gafsa intègre les principaux acteurs locaux du développement économique :
- la Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest,
- l’Office de développement du Sud,
- la Banque de financement des PME,
- le Fond de reconversion et de développement des centres miniers,
- la Banque tunisienne de solidarité,
- le Pôle de compétitivité de Gafsa.

JPEG - 83.2 ko
Local de la plateforme "Initiative Gafsa"

Concernant le développement rural, la section régionale de l’association Agriculteurs français et développement International (AFDI-Pays de la Loire) et l’Association des jeunes agriculteurs de Sened (AJA) ont officialisé un partenariat visant à valoriser le métier d’agriculteur. Leur projet commun porte sur la structuration de l’AJA en coopérative agricole capable de répondre aux attentes de ses membres en matière de formation et de moyens de production, de manière à la positionner comme actrice du développement local.
L’AJA regroupe essentiellement des diplômés du supérieur poussés à l’agriculture pour échapper au chômage. Ces jeunes motivés et sérieux envisagent la production de façon innovante. C’est la raison de leur participation au dernier Sommet international des jeunes agriculteurs.

Grâce à l’impulsion de l’AFDI-Pays de la Loire et de l’AJA, un centre de formation agricole ligérien, Agrilia Formation, a tissé des liens avec le centre de formation agricole de Gafsa en vue de travailler sur la formation initiale et la formation continue des agriculteurs.

JPEG - 129.9 ko
L’AFDI-Pays de la Loire et l’Association des jeunes agriculteurs de Sened renouvellent leur partenariat, le 17 février 2015

Montée en puissance de la société civile

La coopération décentralisée est tout indiquée pour aider à la structuration du dialogue entre la société civile et les autorités publiques.

À la demande d’un collectif d’associations locales, le conseil de développement du Pays Yon et Vie a accompagné la mise en place du Conseil civil de développement durable d’El Guettar (CCDD). Le CCDD regroupe plus d’une dizaine d’associations qui ont choisi de se structurer afin d’agir pour le développement local en concertation avec les autorités publiques.

JPEG - 134.1 ko
Table ronde organisée par le conseil civil de développement durable d’El Guettar, le 18 février 2015

Parallèlement, huit associations de Gafsa ont bénéficié d’un suivi personnalisé de la part du Bureau Association Conseil, tout au long de 2014. Plusieurs sessions de formation ont été organisées à Gafsa.

L’éducation et la jeunesse, c’est important

Des liens se tissent également entre les établissements scolaires. Le lycée pilote de Gafsa et le lycée Houcine Bouzaiène sont jumelés avec les lycées Pierre-Mendès-France et Robert-Schuman. Une délégation de professeurs gafsiens s’est rendue en Pays de la Loire en mars 2014, afin d’observer le fonctionnement des établissements ligériens en termes de pédagogie et de relations avec les élèves.

Depuis septembre 2013, le lycée Pierre-Mendès-France accueille par ailleurs trois étudiants de Gafsa au sein de ses classes préparatoires aux grandes écoles.

Dans le domaine de l’animation culturelle, l’association Mashhed de Gafsa et les CEMÉA des Pays de la Loire (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active) ont engagé un partenariat dès 2012 pour soutenir la formation d’associations d’éducation non-formelle.
Cela s’est concrétisé en 2014 par un échange de volontaires, un Tunisien ayant rejoint les équipes des CEMÉA des Pays de la Loire durant un an tandis que quatre Ligériens ont intégré l’association Mashhed pour des durées de 3 à 6 mois.
Une vingtaine d’associations ont réussi à se structurer Gafsa grâce à l’organisation conjointe de formations.

Les CEMÉA des Pays de la Loire ont de plus engagé des contacts avec le commissariat régional à la jeunesse et aux sports de Gafsa dans le but de former ses équipes aux techniques de l’éducation populaire. Une convention de partenariat a été signée en février 2015 dans cette optique.

JPEG - 113.2 ko
Officialisation du partenariat entre les CEMEA des pays de la Loire et le commissariat régional à la jeunesse et aux sports, le 17 février 2015

Par ailleurs, l’Association pour la réalisation d’activités éducatives, sociales et culturelles de la ville de Nantes (ACCOORD) et l’association Mashhed ont conclu un partenariat en matière d’animation audiovisuelle. Des échanges entre des bénévoles de l’association Mashhed et des techniciens de l’ACCOORD sont régulièrement organisés depuis 2014 afin de permettre le transfert de compétences professionnelles exploitées dans le cadre d’activités extra-scolaires et d’éducation populaire.

CEMÉA et ACCOORD ont permis à 10 membres de Mashhed de passer en France le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA).

JPEG - 100.6 ko
Les acteurs de la coopération décentralisée Gafsa / Pays de la Loire, le 17 février 2015 à Gafsa

Premiers liens universitaires

Organisée par l’Institut français de Tunisie avec le soutien des Pays de la Loire, la 2ème édition du Village francophone a rassemblé 56 étudiants de l’Université de Gafsa, une quarantaine de Kairouan et 7 étudiants de l’Institut de recherche et de formation en français langue étrangère de Nantes (IRFFLE). Le concept consiste à permettre aux étudiants tunisiens de vivre en immersion dans un environnement entièrement francophone et d’améliorer leur pratique de la langue dans le cadre de différents ateliers.

À la suite de ces premiers contacts, l’IRFFLE et la Faculté de lettres et de langues de Gafsa ont initié des échanges visant à la mise en place d’une formation d’enseignement du français professionnalisante, de niveau master (bac +5).

Solidarité dans le domaine de la santé

Comme d’autres hôpitaux publics de la province reculée, celui de Redeyef souffre de dénuement. En partenariat avec des associations gafsiennes ("Mère de martyr" et "Nomad08"), le Collectif Nantes-Redeyef et l’Association des Tunisiens du Maine et Loire lui ont fait parvenir du matériel médical et paramédical en 2013. Cela a permis d’améliorer l’équipement de la salle d’opération et de la maternité, ainsi que la qualité des lits. Un prochain envoi visera à renouveler le matériel du laboratoire.
De ce fait, l’hôpital a pu bénéficier de fonds du ministère de la Santé pour construire une nouvelle salle de radiologie qui sera opérationnelle en septembre 2015.
Ce projet a également bénéficié à une vingtaine de jeunes Ligériens en situation précaire qui ont participé à la collecte et au conditionnement du matériel sous l’impulsion de l’Agence départementale de la prévention spécialisée de Loire-Atlantique.

JPEG - 135.7 ko
Rencontre avec les militantes de l’association "Mère de martyr" et les bénévoles du Croissant rouge, le 19 février 2015

De son côté, l’association Nantes–Redeyef Solidarité Santé a apporté son soutien au Croissant Rouge de Redeyef pour la mise en place d’une infirmerie sociale. Cette unité médicale pallie aux insuffisances des dispensaires en assurant des consultations gratuites au bénéfice des personnes vulnérables sans couverture médicale. Ce centre fonctionne en étroite collaboration avec l’hôpital de Redeyef.

Animée par dix volontaires et trois médecins, l’infirmerie a pris en charge près de 130 personnes depuis son ouverture en février 2014. L’équipe organise par ailleurs des campagnes de dépistage et de prévention des maladies prévalentes (hypertension artérielle, diabète…) auprès du grand public et dans les établissements scolaires.

JPEG

Album photo

Rendez-vous sur notre page Facebook pour découvrir l’album photo de la visite des Pays de la Loire dans le gouvernorat de Gafsa, du 17 au 20 février 2015.

Contacts

Hicham BENAZIZ
Chargé de mission coopérations européennes et internationales de la région des Pays de la Loire

Camille ROMAN
Coordonnatrice de coopération à Gafsa

Dernière modification : 27/02/2015

Haut de page