Houssem, rencontré au Forum Jeunesse 2013

Houssem Yahyaoui, radio K-FM

« Kasserine enfin parle à haute voix » proclame la page internet de K-FM, une radio régionale et communautaire basée dans cette ville de l’intérieur de la Tunisie.

Houssem Yahyaoui en est l’un des fondateurs : « On a débuté dans un garage, à poster des témoignages et des vidéos pour faire connaitre ce qui se passait à Kasserine pendant les évènements de décembre 2010, le début du soulèvement contre Ben Ali. On était quatre amis, on cherchait à contourner la censure » se souvient le jeune homme, ingénieur informatique de formation.

JPEG

Deux ans plus tard, ils sont maintenant 56 bénévoles à fournir des contenus pour ce qui est devenu une webradio, et même une chaine de télévision, Chaambi TV. « Nous sommes bien organisés mais attention, nous restons avant tout des amis, il n’y a pas vraiment d’organigramme » tient à préciser celui qui occupe la fonction de directeur technique. « Ce n’est pas une radio commerciale, notre but est associatif ».

Comme leurs collègues de Sidi Bouzid, avec lesquels ils collaborent régulièrement, Houssem et ses amis se sont formés sur le tas, en comptant notamment sur l’appui d’associations étrangères, venues aider ces nouveaux médias à se professionnaliser.
« En 2011 et 2012 j’ai suivi quatre formations, en techniques de rédaction et de diffusion. Nous avons travaillé avec une association et une boite de production de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, une région française jumelée à Kasserine. Ils nous ont montré tout ce qu’on pouvait faire avec des moyens en apparence très limités ».

Prochaine étape ? « Gagner en visibilité ! Nous avons participé au Forum social mondial, à Tunis, depuis lequel nous avons fait une émission en direct. C’est avec ce genre d’évènement qu’on peut se faire connaitre et faire entendre la voix du notre région ».

JPEG - 39.6 ko
Cliquez pour en savoir plus sur le Forum

Dernière modification : 08/05/2014

Haut de page