Inauguration du Forum jeunesse Méditerranée 2014

La séance inaugurale du Forum jeunesse Méditerranée 2014 s’est déroulée le 2 mai à Monastir en présence de nombreux représentants de la société civile venus de tout le Bassin méditerranéen.

JPEG - 80.1 ko
Séance d’inauguration du Forum jeunesse 2014.

Selon le vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Patrick Allemand, qui s’est exprimé le premier, "il est nécessaire que les jeunes construisent ensemble la Méditerranée de demain".
"La région PACA veut se rapprocher d’autres régions méditerranéennes, d’où les partenariats développés par Marseille, porte d’entrée sur l’Europe, avec les villes de Tunis et Kasserine" a t-il ajouté.

Pour Malika Benarab-Attou, députée européenne, "les relations euro-maghrébines sont importantes car portées par les citoyens. Beaucoup de Maghrébins ont des liens avec la France et il est important d’y voir une richesse pour l’avenir".
Elle note qu’il "est nécessaire de créer un espace européen ouvert et une alliance maghrébine autour de la jeunesse".

JPEG - 71.9 ko
François Gouyette ouvre le Forum.

"Comme le disait mon ami Yadh Ben Achour, présent lors de la première édition de ce forum tuniso-français de la société civile, la Révolution tunisienne est une révolution de la société civile" précise François Gouyette, ambassadeur de France.
Selon lui, "la société civile, force d’opposition parfois, mais surtout de propositions et d’alternatives, porte haut l’exigence de démocratie, en Tunisie comme en France, par sa capacité critique."

Pour lire l’intégralité du discours de François Gouyette, cliquez ICI.

JPEG - 68.2 ko
Intervention de Boubaker Houman.

Boubaker Houman, porte-parole des associations, a ensuite pris le micro et s’est exprimé successivement en arabe et en français, recueillant de très nombreux applaudissements. Il a incité les jeunes à ne pas baisser les bras, précisant que les "jeunes méditerranéens et méditerranéennes sont passionnés, compétents et engagés mais qu’en ces temps de crises financières, économiques et sociales, ils ont du mal à se faire une place dans le monde du travail et dans les divers lieux de représentation politique nationale ou régionale".
Pour lire la suite du discours de Boubaker Houman, cliquez ICI.

JPEG - 94.9 ko

Le maire de Monastir, Ali Mzali, a souhaité beaucoup de réussite aux jeunes prenant part à ce forum organisé dans sa ville pour la deuxième année consécutive.

"La présence simultanée d’une secrétaire d’État et de son ministre est un évènement rare qui démontre l’importance que le gouvernement tunisien accorde à vos travaux" explique Neila Chaabane Hammouda, secrétaire d’État chargée de la Femme et de la Famille, avant d’ajouter : "les jeunes d’aujourd’hui seront les dirigeants de demain. Vous avez l’avenir du pays entre vos mains, faites-en bon usage".

JPEG - 112.7 ko
Neila Chaabane Hammouda et Linda Takou à la sortie de la conférence.

Saber Bouatay, ministre de la Jeunesse, des Sports, de la Femme et de la Famille, a regretté le faible engagement politique des jeunes tunisiens (8,4% seulement) mais a salué l’action de la société civile et la motivation des 300 jeunes présents dans la salle.

Pour clôturer cette session inaugurale, Linda Takou, lauréate du Forum 2013 est montée sur scène, tout de rose vêtue et a interprété, sous les acclamations de la salle, "La vie en rose" d’Édith Piaf.

PNG - 34.9 ko

Dernière modification : 27/05/2014

Haut de page