Jean-Jack Queyranne au Forum tunisien de l’investissement

La région Rhône-Alpes est la première région industrielle française et la première région énergétique au niveau européen. Elle compte en France le plus grand nombre de pôles de compétitivité.

JPEG

Son président, Jean-Jack Queyranne, était l’un des invités d’honneur du Forum tunisien de l’investissement (TIF), tenu à Tunis les 13 et 14 juin 2013. L’occasion pour les entrepreneurs et responsables de pôles de compétitivité qui l’accompagnaient de rencontrer leurs partenaires tunisiens et d’envisager de nouveaux investissements.

JPEG - 92.8 ko
Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, lors de la cérémonie d’ouverture du Forum tunisien de l’investissement 2013.

Un partenariat historique et humain

Carrefour entre l’Europe du nord et la Méditerranée, la région Rhône-Alpes est un partenaire majeur de la Tunisie. 140.000 Tunisiens et Franco-tunisiens y vivent.

Le commerce extérieur entre Rhône-Alpes et la Tunisie s’élève à plus d’ un milliard d’euros par an. Environ 120 entreprise rhônalpines sont présentes en Tunisie.

En 2008, "Entreprise Rhône-Alpes international" (ERAI), l’agence de développement économique de la région Rhône-Alpes à l’international a ouvert un bureau à Tunis. Depuis, 50 entreprises rhônalpines se sont développées sur le marché tunisien, parmi lesquelles on peut citer Rexor, spécialiste des matériaux souples, ou encore Sofieca, entreprise de câblage ayant ouvert une filiale à Monastir.

La région soutient également de nombreux échanges universitaires et scientifiques. Elle entretient une coopération décentralisée avec le gouvernorat de Monastir depuis 1984.

JPEG


Trois grands axes d’investissements évoqués

Invité à s’exprimer lors de la cérémonie de lancement du Forum, Jean-Jack Queyranne a identifié trois domaines d’action prioritaires pour les échanges tuniso-rhônalpins :

- Les énergies renouvelables et l’éco-construction, secteur dans lesquels Rhône-Alpes est en pointe, notamment grâce au pôle de compétitivité TENERRDIS, dont le délégué général Pierre Juliet était présent au Forum. Ce pôle français pourrait contribuer à faire émerger une structure équivalente en Tunisie, une plateforme de rencontre entre projets d’entreprises, recherche scientifique et enseignement technique et universitaire.

- La formation et la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Jean-Jack Queyranne a insisté sur l’importance de rapprocher enseignement universitaire et entreprises. En présence du président de la Chambre de commerce et d’industrie Rhône-Alpes, Jean-Paul Mauduy, il a invité les chambres de commerce de la région Alpes-Méditerranée, qui regroupe deux millions d’entreprises, à nouer des partenariats avec leurs homologues tunisiennes.

- Enfin, le Président a insisté sur le rôle que doivent jouer les collectivités locales dans les projets d’aménagement du territoire, notamment rural. Il a invité les régions tunisiens et françaises à mettre l’accent sur l’agriculture durable, comme l’ont fait Rhônes-Alpes et Monastir à travers la création d’un label qualité pour les petits producteurs d’huile d’olive tunisiens. "La proximité avec le citoyen est la clef" a conclu Jean-Jack Queyranne.

JPEG

Au terme de son allocution, le président a invité les autorités tunisiennes à participer, en tant qu’invitées d’honneur, au salon "Classe export" de Lyon, les 26 et 27 novembre 2013.

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page