Jeunes francophones engagés pour les droits de l’Homme

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a ouvert la troisième édition du "LabCitoyen", le 8 juillet 2014 à la Maison des cultures du monde, devant une centaine de jeunes francophones des cinq continents engagés dans la défense des droits de l’Homme. Le ministre a souligné le rôle décisif qu’ils sont à même de jouer, par exemple dans la réflexion sur l’abolition de la peine de mort.

JPEG

Le LabCitoyen rassemble jusqu’au 16 juillet 2014 des jeunes âgés de 18 à 25 ans et venus d’une soixantaine de pays pour échanger sur le thème des droits de l’Homme au XXIe siècle, à l’ère du numérique et des réseaux sociaux. Parmi eux figurent deux Tunisiennes, inscrites dans les groupes de travail "Innovations et solidarités numériques, nouveaux marqueurs de civilisation ?" pour la première, "Lutter contre les préjugés" pour la seconde.

JPEG - 122.9 ko
Cliquez pour visionner le discours de Laurent Fabius

Conçu par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et l’Institut français, en collaboration avec la Maison des cultures du monde, le LabCitoyen vise à promouvoir la langue française en tant qu’outil de débat et d’action.
L’accent est placé sur « la montée de l’intolérance, des violences et des discriminations », une thématique qui permet aux jeunes lauréats d’approfondir leurs connaissances dans la lutte contre les préjugés, la prévention de l’intolérance et la protection des libertés, notamment la liberté d’expression, dans un monde où les nouvelles technologies ne cessent de modifier les enjeux actuels.

JPEG

Pour en savoir plus et consulter le programme du LabCitoyen 2014, rendez-vous sur le site de l’Institut français.

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page