L’AFD accompagne la SONEDE

Depuis 1999, l’Agence française de développement a financé des programmes d’adduction d’eau potable à hauteur de 135 millions d’euros. La dernière convention, de 40MЄ, a été signée le 22 mai 2012 et va améliorer le quotidien de 880.000 Tunisiens.


Partenaires depuis 1999

L’Agence française de développement (AFD) est l’un des principaux partenaires financiers de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE). Elle lui a apporté 135 millions d’euros depuis 1999, pour financer des programmes d’adduction d’eau potable, Ces programmes ont contribué à améliorer le taux de desserte en eau potable en milieu rural qui est passé de 75% en 1998 à 93% aujourd’hui. Ils ont eu un impact positif sur les conditions de vie dans les zones "assoiffées", notamment dans les régions centrales de la Tunisie [1].

JPEG - 136.8 ko
Construction d’un réservoir d’eau en milieu rural (photo AFD)

40 millions d’euros pour améliorer le quotidien de 880.000 Tunisiens

Le 22 mai 2012, la SONEDE et l’AFD ont signé une convention de 40 millions d’euros portant sur un programme de sécurisation et de renforcement des capacités de production d’eau potable pour la Tunisie qui permettra d’améliorer l’approvisionnement d’environ 880 000 personnes par la diminution des casses et des fuites.

Les objectifs consistent à renouveler des conduites stratégiques (grandes canalisations) pour le transfert et l’adduction d’eau potable dans le pays, à renforcer les capacités de production d’eau par la modernisation des infrastructures de prélèvement et à augmenter les capacités de comptage de la SONEDE avec l’installation de compteurs domestiques plus performants. Toutes ces mesures permettront d’optimiser le rendement de la production d’eau.

JPEG - 85.5 ko
Renouvellement des conduites stratégiques (photo AFD)

Une intervention cohérente et concertée

Le financement de 40 millions d’euros accordé par l’AFD fait partie du plan d’action de la France pour la Tunisie annoncé lors du Sommet du G8 à Deauville, en mai 2011. Il s’inscrit dans le cadre du programme de relance du gouvernement tunisien qui considère l’adduction d’eau potable comme un secteur prioritaire d’intervention.

L’AFD s’est engagée par ailleurs à octroyer 20 millions d’euros supplémentaires pour la réalisation de projets d’adduction d’eau potable en milieu rural, dans le courant de l’année 2012.

JPEG - 121.4 ko
Pose de compteurs de nouvelle génération (photo AFD)

[1À titre d’exemple, l’AFD a effectué à la mi-mai 2012 un décaissement de 14 MD pour soutenir le programme d’alimentation en eau potable (AEP) en milieu rural dans les localités de Sidi Bouzid (centre-ouest), Siliana (nord-ouest), Gabès et Médenine (sud-est), L’Ariana et Bizerte (nord-est).

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page