La communauté française de Tunisie

Caractéristiques de la communauté française de Tunisie

La communauté française de Tunisie est estimée à 30.000 personnes, dont plus de 22.200 étaient inscrites au Consulat général le 31 décembre 2012 (contre 16.000 fin 2007).

Il s’agit d’une population durablement installée dans le pays, composée à 66% de double nationaux. Cette proportion dépasse 78% chez les mineurs, qui constituent 30 % de la communauté française.

La vitalité de cette population se reflète dans le domaine de l’état civil. Le Consulat général, qui a délivré plus de 2000 certificats de capacité à mariage en 2012, enregistre une centaine d’acquisitions de la nationalité par mariage par an.

Les dix établissements d’enseignement français (à Bizerte, Tunis, Sousse et Nabeul) scolarisent plus de 3.500 enfants français. Un programme de bourses scolaires, dont bénéficient 1500 d’entre eux soulage de manière conséquente la charge financière des familles.

L’arrivée de retraités français en Tunisie est un phénomène notable, qui se poursuit après les événements de 2011 : ils s’installent essentiellement dans les villes côtières ou sur l’île de Djerba.

15.819 électeurs sont inscrits sur la liste électorale consulaire de Tunis. En 2012, ils ont participé à l’élection présidentielle et, pour la première fois, à celle des députés des Français hors de France (9ème circonscription), grâce aux dix bureaux de vote répartis dans le pays.


Où vivent les Français de Tunisie ?

- 37 % des membres de la communauté française de Tunisie résident dans le gouvernorat de Tunis et 66 % dans le grand Tunis.

- La frange littorale descendant vers le Sud en rassemble un peu moins du quart, concentrés dans les villes de Sousse, Nabeul, Monastir et Sfax.

- Un peu plus de 4 % vivent dans la région de Bizerte.

- Le reste de la communauté est disséminé dans les gouvernorats du Centre, du Sud et du Nord-Ouest.

L’organisation régulière de tournées consulaires, dans une quinzaine de villes, et l’activité des cinq consuls honoraires favorisent les liens de proximité avec les Français résidant en province.


Une communauté en expansion chaque été

Hormis la communauté française résidente et en temps ordinaire, les flux de touristes français sont particulièrement importants vers la Tunisie, avec des pics estivaux de 700.000 personnes (1,4 million en 2008 dont 50% sur la seule île de Djerba, 785.000 en 2011, 900.000 en 2012).

Il convient d’y ajouter les 420.000 Franco-Tunisiens résidant en France qui sont nombreux à regagner leur pays d’origine durant l’été, ainsi que près de 200 000 Tunisiens titulaires d’une carte de séjour en France.

Dernière modification : 24/11/2015

Haut de page