Mongi Hamdi reçu au quai d’Orsay

M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a reçu le 26 février 2014 à Paris son homologue tunisien, M. Mongi Hamdi, pour sa première visite en France depuis sa prise de fonctions.
M. Hamdi a également eu un entretien avec le Premier ministre, à l’hôtel Matignon.

JPEG - 15.6 ko
Cliquez pour voir les photos de la rencontre

Contexte de la visite

Cette visite s’est déroulée un mois après l’entrée en fonctions du gouvernement dirigé par M. Mehdi Jomaa, à la suite de l’adoption de la Constitution de la deuxième République tunisienne. Le président de la République avait effectué à cette occasion, le 7 février dernier, sa deuxième visite en Tunisie à sept mois d’intervalle. La France a ainsi marqué sa détermination à se tenir aux côtés du peuple tunisien.

La France souhaite accompagner la Tunisie démocratique dans les défis majeurs qu’elle doit relever pour mener à bien sa transition. L’entretien du ministre des Affaires étrangères avec M. Hamdi a porté sur le renforcement de la coopération franco-tunisienne dans tous les domaines : politique, économique, lutte anti-terroriste, mais également appui à la société civile tunisienne qui joue un rôle déterminant dans la transition. Les ministres se sont entretenus aussi des principaux sujets de politique étrangère lors d’un déjeuner de travail.

La France, qui est le premier partenaire de la Tunisie dans tous les domaines, est déterminée à soutenir ce pays ami dans la dernière phase de sa transition, qu’elle espère voir aboutir d’ici la fin de l’année par l’organisation d’élections présidentielle et législatives démocratiques et transparentes.

PDF - 148.2 ko

Conférence de presse conjointe (extraits, vidéo)

"J’ai décidé de passer mes congés d’été en Tunisie parce que je pense que rien n’est aussi positif que l’exemple." Laurent Fabius

"Nous Tunisiens, nous avons fait notre travail. Nous attendons que nos partenaires nous aident à accomplir notre mission, surtout la transition démocratique et la relance de la croissance économique. La Tunisie n’est pas moins importante que d’autres pays tels que la Grèce ou l’Ukraine. C’est dans l’intérêt de tout le monde que la Tunisie soit une success story". Mongi Hamdi

"La France se mobilise par elle-même mais aussi au sein de l’UE, du FMI, du G8 et de la BERD pour que chacun contribue à la Tunisie en transition. En appuyant la Tunisie, nous seulement nous faisons ce que nous dicte notre cœur mais aussi ce que nous dicte notre intelligence puisque notre intérêt à tous, c’est que nous parvenions à des transitions arabes réussies, comme je suis persuadé que ce sera le cas pour la Tunisie." Laurent Fabius

Pour lire les propos de M. Fabius, cliquez ICI.

JPEG - 72.7 ko
Cliquez pour regarder la vidéo de la conférence de presse conjointe

Dernière modification : 23/06/2014

Haut de page