PROPARCO investit 2 M€ dans l’université tunisienne ESPRIT

20 décembre 2012 : PROPARCO annonce une prise de participation de 2 M€ au sein du capital de l’École supérieure privée d’ingénierie et de technologie (ESPRIT - Tunisie).

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Marie-Hélène Loison, directrice générale déléguée de PROPARCO, de Tahar Ben Lakhdar et Naceur Amar, dirigeants de l’École, ainsi que d’Aziz Mebarek et Karim Trad, associés du groupe Tuninvest Africinvest.

« Nous sommes très heureux d’entrer au capital d’ESPRIT », a déclaré Marie-Hélène Loison. « L’établissement a su démontrer, en quelques années, sa capacité à former des ingénieurs compétents et à insérer ses étudiants sur le marché du travail grâce à une approche innovante d’enseignement. Le taux d’emploi de ses étudiants, proche de 100%, témoigne de la qualité de son modèle. »

JPEG - 67.9 ko
Marie-Hélène Loison, directrice générale déléguée de PROPARCO, et Aziz Mebarek, président de TUNINVEST

ESPRIT : un établissement performant

L’enseignement supérieur privé capte en Tunisie environ 17.000 étudiants par an. Fondée en 2003, ESPRIT est aujourd’hui le premier établissement privé en termes d’effectifs, avec plus de 3500 étudiants inscrits sur l’année 2012-2013.

ESPRIT forme principalement des ingénieurs opérationnels dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC). L’École propose à ses étudiants des doubles diplômes avec les universités Nice-Sophia-Antipolis, Paris-Dauphine, Paris I Sorbonne et l’Institut Mines-Télécoms. Si le fonctionnement de l’établissement repose essentiellement sur les frais de scolarité, les formations offertes restent accessibles, grâce à une bonne maîtrise des coûts de fonctionnement.

Depuis sa constitution, ESPRIT s’est distinguée par la qualité de son projet pédagogique et l’importance de son corps professoral permanent et dédié. Sa proximité avec le monde de l’entreprise, ses
partenariats avec des universités étrangères, sa pédagogie active et méthode d’apprentissage par les problèmes sont autant d’éléments qui ont contribué à forger sa réputation d’excellence en Tunisie et
dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.

JPEG


ESPRIT : une gouvernance efficace

La force d’ESPRIT tient également à la mixité de sa gouvernance. Les fondateurs, Messieurs Ben Lakhdar, Ammar et Jaoua, issus de l’enseignement supérieur public, sont parvenus à réunir une
soixantaine d’universitaires et d’ingénieurs autour de ce projet, en associant au capital de l’établissement une douzaine d’entreprises présentes dans le domaine des TIC et un groupe d’investisseurs institutionnels, IM Bank, Tunisie Leasing et Tuninvest Innovations, désormais rejoints par PROPARCO.

« Toutes les parties prenantes de la grande famille d’ESPRIT, actionnaires, enseignants, dirigeants, élèves ingénieurs, partenaires industriels et académiques sont fières d’annoncer l’entrée de
PROPARCO dans le capital de la société. Cet événement constitue autant une marque d’estime pour les réalisations accomplies au sein d’ESPRIT depuis sa création en 2003, que le partage d’une vision
pour développer l’école au double plan national et international et la doter de tous les attributs de qualité »
explique Tahar Ben Lakhdar, le président-directeur général d’ESPRIT.

JPEG


Pourquoi PROPARCO investit dans ESPRIT

PROPARCO est une institution financière de développement détenue par l’Agence française de développement (AFD) et des actionnaires privés du Nord et du Sud. Sa mission consiste à catalyser l’investissement privé dans les pays émergents ou en développement, en faveur de la croissance, du développement durable et de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement.

PROPARCO compte parmi les principales institutions financières bilatérales de développement dans le monde. Elle intervient sur quatre continents, allant des grands pays émergents aux pays les plus
pauvres, en particulier en Afrique, avec un haut niveau d’exigence en matière de responsabilité sociale et environnementale.

« L’entrée au capital d’ESPRIT d’un investisseur de tout premier plan de la dimension de PROPARCO constitue une validation du travail accompli par l’École, ses dirigeants et ses enseignants. Au-delà de l’institution elle-même, elle témoigne de la confiance qu’ont les grands
bailleurs de fonds dans le système éducatif d’excellence en Tunisie.
Nous espérons que cela marquera une nouvelle étape de la vie d’ESPRIT, permettant le renforcement de ses curricula, de la Recherche
et Développement pour stimuler l’innovation, et une meilleure accessibilité à l’institution du plus grand nombre d’élèves méritants à la faveur de programmes de bourses d’études et de prêts sur
l’honneur au bénéfice des enfants issus de familles à faible revenu »
, poursuit Aziz Mebarek, directeur général du groupe Africinvest Tuninvest qui a accompagné le développement d’ESPRIT depuis sa
création, à travers le fonds Tuninvest innovations.

Fruit des relations étroites entre PROPARCO et son partenaire Africinvest Tuninvest, cette opération contribuera à améliorer l’insertion des jeunes diplômés et participera au développement de l’emploi en Tunisie (les diplômés de l’enseignement supérieur sont aujourd’hui les plus touchés par le chômage, avec un taux d’inactivité de l’ordre de 26 %). Le projet permettra, plus largement, de répondre au besoin croissant d’ingénieurs qualifiés pour soutenir le développement économique de la Tunisie.

JPEG

Dernière modification : 30/06/2014

Haut de page