Réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie : expo photo

Le 20 mai 2014, François Gouyette a inauguré une exposition sur la réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie, proposée par l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU). Cette exposition est visible jusqu’au 8 juin, à la maison de la culture Ibn Rachiq de Tunis.

- Lire le dépliant de l’exposition (en français et en arabe),
- Voir le documentaire sur la rénovation urbaine en Tunisie.

JPEG - 85.7 ko
Cyrille Berton accueille François Gouyette devant la maison de la culture Ibn Rachiq.

Inauguration de l’exposition

L’inauguration a débuté par une allocution de Mohamed Salah Arfaoui, PDG de l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU), qui a remercié l’AFD pour "son engagement ayant permis la réhabilitation de 119 quartiers et l’amélioration des compétences de l’ARRU".
"Notre partenaire AFD a souhaité, autant que nous, organiser cette exposition afin de monter les avancées réalisées pour stopper le fléau que représentent ces habitats informels et anarchiques".

JPEG - 78.9 ko
Mohamed Salah Arfaoui, PDG de l’ARRU.

Selon Cyrille Berton, directeur de l’AFD, la coopération avec l’ARRU et les Tunisiens est nécessaire pour améliorer les conditions de vie des citoyens". Il précise que le programme de réhabilitation repose également sur l’engagement et le financement de l’Union européenne et de la Banque européenne d’investissement.

JPEG - 69.2 ko
Cyrille Berton, directeur de l’AFD Tunis.

"La réhabilitation est un projet compliqué à mettre en œuvre et les populations bénéficiaires sont extrêmement reconnaissantes à ces organismes" complète le ministre de l’Équipement, de l’Aménagement du territoire et du Développement durable, Hedi Larbi.
Il ajoute : " en matière d’urbanisation, la situation s’est dégradée en Tunisie durant les 15 dernières années et nous devons faire en sorte que la politique de la ville change".

JPEG - 74.7 ko
Hedi Larbi, ministre de l’équipement, de l’aménagement du territoire et du développement durable.

Abderrazak Ben Khlifa, secrétaire d’État chargé des Affaires régionales et locales auprès du ministre de l’Intérieur, note que "d’autres villes attendent encore un appui et une réhabilitation de leurs quartiers populaires par l’ARRU". Il a justement reçu quelques jours auparavant une délégation de Gabès venue exprimer ses besoins.
"J’espère que le projet de réforme engagé, qui doit doter les collectivités locales de moyens pour réhabiliter les quartiers désuets et anarchiques, ira jusqu’au bout" conclut-il.

JPEG - 78.5 ko
Abderrazak Ben Khlifa, secrétaire d’État chargé des affaires régionales et locales auprès du ministre de l’Intérieur.

"Aujourd’hui, plus de 70% de la population tunisienne réside en ville et des efforts importants ont été consentis par l’État tunisien pour améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers périphériques" rappelle François Gouyette.
"L’exposition et la projection de ce soir mettent la sensibilité de l’artiste au service du débat public et donnent la parole aux habitants des quartiers défavorisés", précise l’ambassadeur. "Cet évènement témoigne d’un partenariat franco-tunisien au long cours entre l’ARRU et l’AFD, un partenariat ayant encore beaucoup d’avenir".

Pour lire l’intégralité du discours de François Gouyette, cliquez ICI.

JPEG - 69.1 ko
François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie.

Pour finir, Yassine Turki, président de l’Association tunisienne des urbanistes présente la problématique et les enjeux de la réhabilitation des quartiers populaires à travers l’histoire des villes tunisiennes.
"Il est nécessaire d’élargir notre champ de réflexion et de comprendre ces constructions illégales et ces réalités sociales" a-t-il estimé avant de conclure sur la nécessité d’organiser "un grand débat autour de la ville et du développement durable, afin de redonner espoir aux populations".

JPEG - 78.4 ko
Yassine Turki, président de l’Association tunisienne des urbanistes.

Expo photo et documentaire sur la réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie

Pour favoriser une prise de conscience et lancer un débat sur les politiques urbaines en Tunisie, ce vernissage propose une exposition photographique et la diffusion d’un documentaire relatif à la réhabilitation des quartiers populaires :

- Les photographies présentées sont le fruit du travail réalisé par Augustin Le Gall, qui a parcouru en janvier 2014 les quartiers populaires de six villes tunisiennes (Gafsa, Kairouan, Le Kef, Médenine, Sfax et Le Grand Tunis) afin de saisir sur le vif le quotidien de la population de ces quartiers récemment réhabilités ou en attente d’une réhabilitation à venir.

JPEG - 58.2 ko
François Gouyette félicite Augustin Le Gall, photographe.

- Un documentaire de Félix Vigné, intitulé "Construire la Tunisie", donnant la parole aux habitants des quartiers populaires et présentant les programmes de réhabilitation engagés, l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les conditions de vie dans ces quartiers et sur les efforts déployés pour les améliorer.

Pour voir le documentaire, cliquez ICI.

JPEG - 80.7 ko
De nombreux visiteurs étaient présents dans la salle d’exposition.

Pour aller plus loin

- action de l’AFD en matière de rénovation des quartiers populaires,
- programme d’appui à la politique de la ville,
- dépliant de l’exposition.

JPEG - 55.5 ko

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page