1er Salon Campus France-Tunisie

Le premier salon de l’enseignement supérieur français et des diplômations tuniso-françaises s’est déroulé à l’UTICA, du 12 au 14 octobre 2012.

Il a été inauguré par l’ambassadeur de France en Tunisie, M. François Gouyette, et le ministre tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Moncef Ben Salem.

Cliquez ICI pour lire le discours de François Gouyette.

JPEG - 109.2 ko
M. François Gouyette et M. Moncef Ben Salem au salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Un salon pour quoi faire ?

Avec plus de 15.000 étudiants tunisiens, la France est aujourd’hui la première destination de ceux qui, en Tunisie, souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger. La demande d’information sur l’offre universitaire française est ainsi très forte.

C’est la raison pour laquelle, l’Institut français de Tunisie, l’Espace CampusFrance de Tunisie, l’Agence de l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et le ministère tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont organisé le premier salon Campus France-Tunisie.

JPEG - 110.2 ko
Salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Ce que l’on pouvait trouver sur le salon

Cette rencontre visait à présenter les formations qui permettent d’obtenir en Tunisie un double diplôme tunisien et français ou une co-diplômation tuniso-française.

On pouvait trouver sur le salon Campus France-Tunisie :

- toutes les informations sur les différentes procédures de préinscription pour poursuivre en 2013/2014 des études en France, disponibles sur le stand Campus France mais aussi à travers l’organisation d’un cycle quotidien de conférences sur les procédures "CampusFrance" ;
- plusieurs conférences sur les filières de formation proposées par les universités et les grandes écoles françaises ;
- plus de 40 stands présentant près d’une centaine d’établissements supérieurs français (lycées et classes préparatoires, universités, écoles d’ingénieurs ou de commerce) ainsi que des établissements tunisiens proposant des double diplômes tunisiens et français ou des co-diplômations tuniso-françaises ;
- des entretiens personnalisés d’aide à l’orientation (inscription en ligne, sur le site internet du salon).

JPEG - 96 ko
Salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Conditions de participation

Accès libre et gratuit, pour rencontrer les établissements de votre choix.

Pour plus d’informations, visitez le site du salon
ou le site de l’Institut français de Tunisie (IFT).

JPEG - 113.9 ko
Salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Discours d’ouverture de M. François Gouyette

Monsieur le ministre,
Monsieur le directeur général de l’enseignement supérieur,
Madame la présidente de l’UTICA,
Mesdames et Messieurs les représentants des formations supérieures tunisiennes et françaises,
Mesdames et Messieurs les organisateurs du salon,
Chers lycéens et étudiants,
Chers amis,

Je suis heureux de vous accueillir pour l’ouverture du premier Salon campus France-Tunisie, salon de l’enseignement supérieur français mais aussi des diplômations tuniso-françaises. Ce rendez-vous qui, nous l’espérons, deviendra annuel, consacre la réalité d’un très long et très dense partenariat entre nos deux pays, historique, culturel, économique. Un partenariat universitaire et scientifique extrêmement dynamique et qui est essentiel à la relation bilatérale.

En effet, la France est la première destination des étudiants tunisiens qui souhaitent effectuer une partie de leur cursus à l’étranger : vous êtes aujourd’hui 15 000 en France, et environ 4 000 nouveaux étudiants chaque année. Ce salon a pour vocation de mieux vous informer de la réalité des cursus universitaires français – qui peuvent se dérouler dans les classes préparatoires des lycées, à l’université ou encore dans une grande école. Des formations qui se déroulent selon le système de formation supérieure consacré à international, le système dit "3-5-8". Vous trouverez ainsi, à travers la cinquantaine de stands, près d’une centaine d’établissements français présents ou représentés.

JPEG - 96.4 ko
Inauguration du salon Campus France / Tunisie (12 octobre 2012)

Mais ce salon a également pour ambition de vous présenter les nombreuses formations qui peuvent vous permettre, en Tunisie, d’obtenir un diplôme tunisien, mais aussi français. Ceci est possible grâce à des équivalences de cours entre formations françaises et tunisiennes, ou à des compléments de cours validés en France. Vous y découvrirez même qu’il existe des formations qui permettent aux étudiants de Master d’obtenir un diplôme français sans avoir à quitter le sol de la Tunisie !

Ce salon, c’est également l’occasion de rencontrer d’autres partenaires français de la formation en Tunisie : l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE), qui pilote le fonctionnement des lycées français de Tunis et de La Marsa, le Centre de langue de l’Institut français de Tunisie, bien connu des lycéens et étudiants pour ses tests de compréhension du français (TCF), désormais obligatoires pour un parcours d’études en France, ainsi que les centres de recherche, comme l’Institut de recherche pour le développement (IRD), ou l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), qui proposent des financements de formation par la recherche en alternance entre la Tunisie et la France, pour les étudiants désireux de continuer dans cette voie.

Ce salon doit également permettre à chacun de mieux connaître les conditions d’études en France et leur financement. Plusieurs conférences, sur la quarantaine données tout au long de ces trois jours, porteront ainsi sur les questions pratiques que chacun se pose quant il envisage de se rendre en France pour poursuivre ses études. L’ambassade de France apporte d’ailleurs un soutien important à ces échanges universitaires : chaque année, nous accordons environ 300 bourses d’études et 700 bourses de stages ou d’études de courtes durées à des étudiants tunisiens, soit un soutien financier de plus de 2 millions d’euros.

En définitive, avec cette offre de formation en France ou en Tunisie, avec ce soutien aux échanges universitaires entre nos deux pays, c’est un véritable « Campus France-Tunisie » que nous sommes en train de construire ensemble, pour votre avenir.

JPEG - 100.9 ko
M. François Gouyette sur le Salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Je tiens naturellement à remercier le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la République tunisienne, avec qui nous avons élaboré le programme de ce salon. Nos préoccupations sont en effet identiques : permettre aux jeunes de se former, en connaissance de cause, en vue de trouver un emploi.

Ainsi, pour ceux qui s’interrogent encore sur leur avenir, la filière à suivre, nous avons prévu la possibilité d’obtenir, sur inscription, des entretiens personnalisés d’aide à l’orientation, menés par les spécialistes de CampusFrance.

L’employabilité de futurs jeunes diplômés est en effet un enjeu décisif, tant en Tunisie qu’en France, dans une période où la visibilité pour chacun est incertaine du fait d’une crise économique qui secoue une partie de la planète.

À cet égard, une réponse identique doit être fournie par nos deux pays : la réforme de l’Enseignement supérieur. En France, nous avons engagé en 2006 et 2007 une réforme profonde de notre système universitaire, fondé sur l’autonomie des universités. Cette expérience, nous souhaitons la partager avec nos amis tunisiens, notamment la Commission nationale de la réforme de l’enseignement supérieur en Tunisie, actuellement en pleine réflexion. D’ores et déjà, la France a contribué à la professionnalisation de certaines formations courtes à travers l’appui à la création d’une trentaine de licences professionnelles.

Enfin, je ne veux pas oublier de remercier l’UTICA et sa présidente, Madame Wided Bouchamaoui, partenaire actif et efficace de la construction de ce salon. Je suis à cet égard très heureux de ce partenariat : en effet, s’il est bien établi que des liens constants et de grande qualité sont absolument indispensables entre la formation supérieure et la recherche pour produire de jeunes diplômés extrêmement performants sur le marché de l’emploi, un lien très fort et récurrent avec le monde économique est également incontournable pour y parvenir. En accueillant le monde de l’entreprise, représenté ici par l’UTICA, mais aussi la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie, nous avons voulu mettre ce lien entre formation et emploi au cœur de ce Salon.

Je souhaite à tous une agréable déambulation au sein de ce premier Salon campus France-Tunisie, une moisson riche d’informations utiles pour l’organisation de son parcours de formation, ainsi que des discussions fructueuses, aussi bien sur les stands que lors des conférences !

Je vous remercie.

JPEG - 140.7 ko
M. François Gouyette et M. Moncef Ben Salem sur le salon Campus France-Tunisie (octobre 2012).

Contact presse

Amel Zaazaa :
amel.zaazaa@institutfrancais-tunisie.com

Dernière modification : 30/06/2014

Haut de page