Tourisme et développement durable

Le programme d’enseignement et de recherche "Tourisme et développement durable" a démarré en mai 2004, avec l’affectation de Jean-Paul Minvielle, économiste de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et responsable du projet, à la Faculté de droit et des sciences économiques et politiques de l’Université de Sousse, en Tunisie.

Articulé autour de partenariats tunisiens (Universités de Sousse, Sfax et Tunis), français (IRD, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Institut de recherche et d’études supérieures du tourisme de Paris I) et européens (Universités de Liège, Gènes et Bologne), ce programme a très rapidement obtenu des résultats importants, et reconnus par tous les partenaires :

- Il est à l’origine de la création, à l’Université de Sousse, de structures d’enseignement de troisième cycle (Master professionnalisé d’économie du tourisme, créé en 2004 avec la participation d’enseignants-chercheurs de l’Unité mixte de recherche 063 C3ED), et de structures de recherche (Unité de recherche "Tourisme et Développement", créée en 2005 et associant des chercheurs et doctorants tunisiens et français).
Une centaine d’étudiants de troisième cycle ont ainsi été diplômés, dont certains ont poursuivi dans des études doctorales menées en partenariat entre l’Université de Sousse et l’Université de Versailles Saint‑Quentin-en-Yvelines.

- Il a également permis l’intégration de l’équipe dans des réseaux internationaux spécialisés (réseau UNESCO/UNITWIN "Tourisme, culture et développement", Réseau européen des itinéraires culturels, etc.) et de développer des partenariats européens et maghrébins.

- Par l’organisation annuelle de rencontres scientifiques nationales et internationales à Sousse et à Tozeur, il a permis à l’Université de Sousse de se positionner comme l’institution leader en Tunisie en matière de recherches sur le tourisme. Les partenariats établis avec le secteur public (ministère du Tourisme, Office national du tourisme tunisien (ONTT), etc.) et privé confirment cette assise nationale.
Sur le plan international, le colloque organisé à Tozeur en novembre 2007 sur "Tourisme saharien et développement durable", pour lequel plus de 50 communications ont été retenues sur les 72 proposées, a permis à l’équipe de se positionner sur une thématique devenue d’une actualité cruciale. La création en 2008 du réseau international sur le "Tourisme saharien" et la publication des actes du colloque vont permettre de conforter cette position.

Ce programme en fort développement, dont la crédibilité est désormais largement reconnue, est appuyé par l’ensemble de ses autorités de tutelles, tant françaises que tunisiennes. Il a pour objectifs, à partir d’un partenariat international animé conjointement par les deux partenaires français et tunisien, de contribuer à l’émergence de capacités durables d’enseignement et de recherche en Tunisie dans le domaine du tourisme, particulièrement du tourisme saharien, et d’investir un champ de recherche relativement nouveau mais de première importance pour la plupart des pays du Sud. Sur le plan national, il a largement contribué à développer les capacités tunisiennes d’enseignement et de recherche dans un domaine de première importance pour le pays.

Dernière modification : 19/03/2010

Haut de page