Un nouveau-venu dans la microfinance : Taysir

Taysir a été conçu par des investisseurs tunisiens pour stimuler les petits projets dans les zones les plus défavorisées du pays. Objectifs poursuivis : lutter contre le chômage des jeunes et contribuer au rééquilibre régional. Cette initiative a reçu le soutien de l’Union européenne et de l’Agence française de développement.

JPEG

Naissance de Taysir

Taysir a été conçu en 2011 par des investisseurs tunisiens, suite à la publication de la nouvelle loi sur la microfinance.

Pour conduire leur projet, ils ont cherché le soutien d’un opérateur international : l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), une association reconnue d’utilité publique fondée par Maria Nowak, qui développe le microcrédit en France depuis 25 ans. ADIE, à travers sa filiale ADIE International est actionnaire du projet Taysir, en charge de l’assistance technique pendant la période de démarrage.

"Taysir microfinance SA" et l’ONG "Taysir conseil" ont été créées en mars 2012. Après avoir contribué à la création d’un cadre réglementaire propice au développement d’une microfinance durable, l’Agence française de développement (AFD) a apporté un soutien financier à ces deux nouvelles institutions, à travers un don de 1,6 million d’euros.

JPEG - 84 ko
Mme Maria Nowak et M. Tarek Cherif - Inauguration de Taysir, le 19 mai 2014

Objectifs de Taysir

La mission de Taysir consiste à proposer des services financiers et un accompagnement adaptés aux populations les plus fragilisées économiquement, dans les quartiers et les régions défavorisés (gouvernorats de l’intérieur et Grand Tunis). Taysir s’adresse principalement à trois publics : les jeunes, notamment diplômés, qui souhaitent créer une activité, les femmes et les populations rurales.

Les régions visées par Taysir sont les gouvernorats du Centre-Ouest (Le Kef, Siliana, Kasserine, Zaghouan, Jendouba, Kairouan), le gouvernorat de Nabeul et le Grand Tunis (Ariana, Ben Arous et Manouba). Les quatre premières agences ont déjà ouvert leurs portes au Kef, à Siliana, à Beni Khaled et dans la cité Ibn Khaldoun.

L’impact socio-économique attendu est important en matière de création d’entreprises locales dans les régions les plus défavorisées et en termes d’insertion durable pour les jeunes.
Plus généralement l’intervention de Taysir doit contribuer à la stabilité sociale de la Tunisie par le rééquilibrage régional, l’amélioration des revenus des petits acteurs économiques et la lutte contre le chômage des jeunes.

JPEG - 91.1 ko
Discours de l’ambassadeur François Gouyette pour le lancement des activités de Taysir, le 19 mai 2014

Taysir microfinances

Taysir Microfinance est une institution financière présidée par M. Tarek Chérif. Les actionnaires tunisiens détiennent plus de 80% du capital :

- Alliance immobilière,
- SCET Tunisie,
- Amen Bank,
- Banque de Tunisie,
- Banque tuniso-koweitienne (BTK),
- UBCI,
- COMAR,
- Tunisie Leasing.

Le noyau ainsi constitué a cherché à mobiliser des bailleurs internationaux. L’Union européenne a été la première à soutenir Taysir Microfinance, suivie par l’Agence française de développement (AFD) [1]. Le projet a aussi reçu des participations financières de la Principauté de Monaco, de la région Île-de-France, de Total, de Danone écosytème et de l’Institut français de Tunisie (IFT). Récemment Taysir Microfinance a reçu une donation du Qatar Friendship Fund (QFF).

Taysir microfinance propose une gamme de crédits pour le financement d’investissement ou de la trésorerie d’activités économiques (activités génératrices de revenus et microentreprise), existantes ou en création. Tous les secteurs économiques sont couverts.
Les montants et les modalités de crédits sont adaptés en fonction des besoins et de la capacité de remboursement des emprunteurs. Le nouveau cadre légal autorise des crédits pouvant atteindre 20.000 dinars. La politique de Taysir consiste à proposer de plus petits montants renouvelables suivant une logique progressive.

JPEG - 82 ko
Mme Maria Nowak et M. Pierre Gaches, directeur de Taysir microfinance

Taysir conseil

Présidée par M. Abderrazak Zouari, Taysir Conseil est une ONG tunisienne qui propose des services non financiers tels que l’accompagnement et la formation.
Les membres de Taysir Conseil sont MM. Tahar Ben Lakhdar (ESPRIT), Nouredine Hajji (Ernst and Young) et Slaheddine Bensaïd (Scet Tunisie).

Taysir Conseil propose une gamme de services non financiers complémentaires aux microcrédits :

- un dispositif d’accompagnement complet et gratuit à la création d’entreprise pour les jeunes diplômés,
- des formations pour le développement des activités existantes,
- de l’éducation financière et du coaching individuel,
- des actions de développement local.

Un exemple concret ? Taysir met en place un ambitieux projet de soutien à l’élevage laitier, en partenariat avec la société STIAL - Délice Danone. Cette initiative vise à consolider la filière du lait à travers le soutien technique et financier aux petits éleveurs et la mise en place du froid au plus près des zones de production.

[1Le financement AFD de Taysir Microfinance s’élève à 1.000.000 €. Cette subvention prend en charge l’assistance technique expatriée et une partie du système d’information.

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page