Valoriser les productions agricoles locales

Le projet d’appui aux indications géographiques (IG) en Tunisie s’est tenu le 24 avril 2013 à Hammamet.

Le projet vise la promotion des exportations agricoles tunisiennes, à travers la mise en place d’un développement agricole privilégiant la diversité et la qualité des produits de terroir tunisiens.

Son ressort est simple : sur les marchés nationaux et internationaux les produits agricoles sont mieux valorisés lorsque le consommateur final en connait la provenance, lorsque les produits sont étroitement associés à un territoire.

JPEG


Valoriser la provenance des produits

Doté d’un million d’euros de subvention, le projet d’appui aux indications géographiques s’inscrit dans le Programme de renforcement des capacités commerciales (PRCC), cofinancé par l’Agence française de développement (AFD) et le ministère français des Finances.

Créer des signes distinctifs sur les produits, labels ou indications géographiques, permet de faire connaitre les productions, de susciter l’intérêt des acheteurs nationaux et internationaux en valorisant l’originalité et la qualité des produits. Le processus revalorise le rôle du producteur local et contribue à augmenter ses revenus.


Grenades, dattes et huile d’olives

Le projet d’appui aux indications géographiques en Tunisie comprend l’accompagnement de trois indicateurs pilotes : la "Grenade de Gabès", les "Dattes Deglet Nour de Tunisie" et l’"Huile d’olive de Téboursouk".

Outre l’obtention d’une reconnaissance internationale pour ces produits pilotes, l’expérience capitalisée sur ces projets pourrait être utilisée pour valoriser d’autres filières.

JPEG


Renforcement des acteurs institutionnels

Le projet comprend également un volet de renforcement institutionnel des différentes structures impliquées dans la démarche de mise en place des indications géographiques.

La convention de subvention a été signée en janvier 2012. La première année a permis la mobilisation d’un réseau "Indicateur géographique" regroupant les structures institutionnelles concernées et les producteurs des produits pilotes dans les localités concernées (Téboursouk, Gabès, Tozeur et Kebili).
Le projet est réalisé avec l’appui du Centre de coopération international en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

Pour l’huile d’olive notamment, la démarche s’inscrit dans le prolongement des concertations de 2011 et 2012 sur la valorisation de la filière à l’international (en savoir plus).

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page