Visite du président François Hollande en Tunisie

Le président de la République française, M. François Hollande, a conduit une visite d’État en République de Tunisie, les 4 et 5 juillet 2013, à l’invitation des autorités tunisiennes.

JPEG - 104.2 ko
François Hollande et Moncef Marzouki, président de la République tunisienne. (photo : © Présidence de la République - L. Blevennec)

Rencontre avec les autorités tunisiennes.

Après la cérémonie officielle d’accueil par M. Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, et Mme Béatrix Marzouki, les deux chefs d’Etat se sont entretenu au palais de Carthage. Cette rencontre a été suivi d’une cérémonie de signature d’accords et une conférence de presse conjointe (voir la vidéo de la conférence)

François Hollande s’est entretenu avec M. Ali Larayedh, chef du Gouvernement, avant de s’exprimer devant la presse (voir la vidéo de la déclaration)

JPEG - 104.9 ko
Point presse au côté d’Ali Larayedh, chef du Gouvernement (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Après avoir été reçu par le président de l’Assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaafar, François Hollande s’est exprimé devant les élus (lire le texte intégral du discours prononcé à l’ANC, en français ou en arabe).

"La France aujourd’hui exprime à ceux qui ont éprouvé dans leurs chairs les affres de la dictature, à ceux qui ont été arrêtés, torturés pour leurs convictions, la France exprime aujourd’hui, ici, par ma voix, son immense respect.
La Tunisie a également montré l’exemple avec le Printemps arabe en janvier 2011. Le geste, à Sidi Bouzid, de Mohamed Bouazizi a changé le cours de l’Histoire - de l’histoire de la Tunisie, mais aussi de l’histoire du monde. Et je veux ici solennellement saluer sa mémoire".

"Refonder notre relation, c’est d’abord assumer la vérité. C’est pourquoi, je me rendrai, aujourd’hui même, au mausolée de Farhat Hached. Je dirai à sa veuve, à son fils ainsi qu’aux représentants
de l’UGTT que je m’engage, au nom de la France, à rechercher et à faire toute la clarté sur son assassinat en 1952".

JPEG - 95.3 ko
Discours du président de la République devant l’Assemblée nationale constituante (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

"La France a confiance dans la Tunisie, la France a confiance dans sa
capacité à construire un avenir, un développement, une démocratie. La France a confiance dans l’économie tunisienne, dans les horizons qui peuvent finalement être définis, dessinés par nous, ensemble, pour donner de l’espoir à nos peuples respectifs".

"Dans l’Histoire il arrive des moments où un peuple décide, non seulement pour lui-même, mais pour les autres. Nous avons, nous la France, cet orgueil - qui nous est parfois reproché - en tout cas cette ambition que nous portons, cette fierté d’avoir, il y a déjà longtemps, fait notre révolution d’en être toujours les héritiers et de dire partout que nous sommes les défenseurs de droits qui appartiennent à l’humanité toute entière.

Maintenant, c’est vous, vous la Tunisie, qui avez finalement, à la fois cette fierté, mais aussi cette responsabilité. Vous portez un espoir qui va bien au-delà du peuple tunisien, bien au-delà des peuples arabes, et c’est ce qui nous rend solidaires France et Tunisie".


Gestes symboliques

Durant sa visite, le président François Hollande a échangé avec des jeunes du milieu associatif tunisien, plusieurs figures de la société civile et des responsables politiques issus des formations d’opposition.
Il s’est rendu au siège de la Maison de associations, où il a rencontré de jeunes volontaires français et tunisiens.

JPEG - 130.9 ko
Avec des jeunes du milieu associatif tunisien (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Un geste forts a marqué le déplacement : le recueillement au mausolée de Farhat Hached suivi d’une rencontre du président avec la famille et une délégation de l’UGTT.

JPEG - 83 ko
Remise d’archives au fils et à la veuve de Farhat Hached (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Le président de la République a également rendu hommage aux sacrifices consentis par les anciens combattants tunisiens de l’armée française, parmi lesquels quatre ont été élevés au rang de chevaliers de la Légion d’honneur (en savoir plus).
François Hollande a aussi déposé une gerbe au monument des Martyrs à Séjoumi, tombés lors du soulèvement du 9 avril 1938.

JPEG - 81.2 ko
Au monument des Martyrs à Séjoumi (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Au siège de la municipalité de Tunis, François Hollande a symboliquement reçu les clés de la ville des mains de M. Seïfallah Lasram, maire de Tunis (voir la vidéo du discours du président de la République au siège de la municipalité)


Volet économique

François Hollande s’est rendu à la clôture du Forum économique réunissant entrepreneurs français et tunisiens (lire l’allocution du président de la République).

JPEG - 80.7 ko
Conventions et accords économiques (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Pour en savoir plus

La conférence de presse du président de la République, à l’issue de la visite (voir la vidéo de la conférence, lire le texte intégral)

- suivre la visite sur le site de l’Élysée

- suivre la visite sur France diplomatie

- voir les dernières actualités franco-tunisiennes dans le champ économique, éducatif, universitaire, mémoriel (anciens combattants), associatif.

- économie : quelques exemples de partenariats franco-tunisiens existants dans les secteurs de l’agriculture, des énergies renouvelables, des infrastructures et de la formation professionnelle.

- société civile : quelques exemples de projets portés par l’Institut français de Tunisie (IFT). Le Forum Jeunesse 2013, l’appui financier à des associations tunisiennes, la Maison des associations inaugurée en janvier 2013.

JPEG - 102.7 ko
Avec la communauté française (photo © Présidence de la République - L. Blevennec)

Dernière modification : 19/02/2014

Haut de page