Visite en Tunisie de M. Dominique Perben

M. Dominique Perben, ministre des Transports, de l’Équipement, du Tourisme et de la Mer, a effectué une visite en Tunisie les 14 et 15 février 2007, l’occasion de faire le point sur les grands projets dans le secteur du transport et sur la marche de la coopération bilatérale.


Déroulement de la visite

M. Dominique Perben a conduit une série d’entretiens de haut niveau avec :

- le Premier ministre, M. Mohamed Ghannouchi,
- le ministre des Affaires étrangères, M. Abdelwaheb Abdallah,
- le ministre du Transport, M. Abderrahim Zouari,
- le maire de Tunis, M. Abbès Mohsen.

Le programme de la visite comportait également une rencontre avec la communauté d’affaires française en Tunisie ainsi qu’une visite de l’ATCT (Aviation training center of Tunisia).


Le transport dans le XIème plan tunisien

Le XIème Plan tunisien (2007-2011) est particulièrement ambitieux dans le domaine du transport. Pour les cinq prochaines années, le montant des investissements retenu par l’état tunisien pour le secteur du transport s’élève à 4 Mrds€, soit près du triple des investissements réalisés pendant le Xème plan.

Les investissements seront réalisés à hauteur de 60% par le secteur public et 40% par les entreprises du secteur privé. Leur répartition devrait être relativement homogène avec des efforts importants pour les modes ferroviaire et aérien par rapport au Xème plan. Le transport routier devrait recevoir 32% du total, le transport ferroviaire 27,4%, l’aérien 25,6% et le maritime 15%.

Le Gouvernement s’est donné pour objectif d’améliorer la répartition modale au profit du transport public, notamment au niveau du transport ferroviaire urbain et suburbain. Il vise également le développement du transport multimodal et de zones logistiques. Il apporte enfin une attention particulière aux questions de maîtrise de la consommation d’énergie et de la pollution.


La coopération tuniso-française dans le transport

La coopération bilatérale couvre tous les aspects du transport :

- Dans le cadre de l’extension et de la rénovation du réseau du métro léger de Tunis, le Ministre a annoncé le financement par la France, à hauteur de 23 M€, de 9 rames supplémentaires qui font l’objet d’un contrat entre Transtu et Alstom.
Par ailleurs, La France pourrait apporter une assistance technique dans la création d’une nouvelle entité dédiée à la mise en œuvre du “Réseau ferré rapide” (RFR).

- Dans le transport aérien, les compagnies tunisiennes envisagent un vaste programme de renouvellement de leur flotte d’ici 2016, offrant de réelles opportunités pour les entreprises françaises. Aussi, les activités de sous-traitance industrielle dans le domaine aéronautique méritent d’être développées en Tunisie, à l’instar de quelques entreprises françaises déjà implantées (Sogerma, Latécoère, Zodiac).

- Dans le domaine routier, les échanges ont porté sur les demandes respectives émises à l’occasion de la commission mixte sur le transport international de marchandises, qui s’était déroulée en décembre 2006. Par ailleurs, la Tunisie souhaiterait pouvoir bénéficier de l’expérience française dans des domaines tel que la sécurité routière.

- Dans le secteur du transport maritime, des sociétés françaises ont manifesté leur intérêt pour le projet du port en eaux profondes d’Enfidha. Les “autoroutes de la mer” pourraient devenir une des activités de ce futur port en eaux profondes. La commission mixte transport maritime devrait se réunir au second semestre 2007.

- Enfin, la France participe à l’effort de la Tunisie consistant à créer six zones d’activités logistiques à Tunis, Sousse, Sfax, Jendouba, Gafsa et Zarzis, en vue de développer le transport multimodal, de favoriser l’équilibre régional, de réduire le coût du transport et d’en améliorer la qualité. Elle vient en effet d’accorder un financement pour l’étude préliminaire (sur financement dit “FASEP-Etudes”), dans le cadre d’une assistance à la préparation d’une stratégie de développement de la logistique en Tunisie. Le bureau d’étude retenu, COFINTER, devrait lancer les premiers travaux dès février 2007.


Conférence de presse

Dernière modification : 19/04/2010

Haut de page