Visite en Tunisie de M. Xavier Darcos

Le déplacement de M. Darcos, les 8 et 9 février 2009, constituait la première visite en Tunisie d’un ministre français de l’Éducation nationale depuis 1996.

Il a donné lieu à un échange de vues approfondi qui a permis de constater de part et d’autre la même volonté de consolider un partenariat soucieux de résultats concrets et prenant pleinement en compte les priorités et les moyens d’intervention des deux pays.


Objectifs de la visite

1) Dresser le bilan d’une coopération bilatérale active et très dense en matière d’éducation et de formation ;

2) Développer des partenariats inter-académiques entre la France et la Tunisie ;

2) Dégager de nouvelles perspectives, notamment dans le domaine de l’enseignement professionnel.


Déroulement de la visite

La visite a été marquée par une audience avec le Premier ministre, M. Mohammed Ghannouchi, et un entretien avec M. Hatem Ben Salem, Ministre de l’Éducation et de la Formation, suivi d’une séance de travail avec les responsables du ministère.

Elle a comporté aussi plusieurs déplacements sur le terrain :

- au Collège Sadiki de Tunis,

JPEG

- au Centre sectoriel de formation en habillement de La Goulette,

JPEG

- au Centre national de formation des formateurs en éducation (CENAFFE), à Carthage.

JPEG

Elle s’est achevée sur une conférence de presse à la résidence de France.


Conclusions de la visite

- La formation des hommes vient en tête des priorités de la coopération franco-tunisienne. Elle se décline sous toutes ses formes et à tous les niveaux : enseignement général et technique, formation professionnelle, formation des cadres et des formateurs, mobilité des élèves et des stagiaires.

- La présence en Tunisie d’établissements scolaires français et les accords d’homologation ou de collaboration avec des établissements tunisiens participent d’un esprit de partenariat au service de la langue et seront encouragés par les deux parties.

- La relation de partenariat entre la Tunisie et la France doit s’inscrire de plus en plus dans un cadre régional et méditerranéen. L’éducation constitue en effet un moyen essentiel pour faciliter la connaissance et le respect de l’autre ainsi que la mobilité des hommes et des savoirs.

Les deux Ministres ont décidé à cet effet de jeter les bases d’une future conférence euro-méditerranéenne sur l’enseignement technique et la formation professionnelle à travers la mise au point d’un document commun qui présentera des propositions visant à renforcer la qualité de la formation, à favoriser l’employabilité des apprenants et à améliorer la reconnaissance des cursus dans un cadre européen.

- Les axes prioritaires de la coopération éducative franco-tunisienne se situent dans la continuité de l’accord signé à Paris en octobre 2007 et s’organisent autour de cinq grands chantiers :

  • développement de l’enseignement de la langue française,
  • qualité des formateurs,
  • essor des partenariats académiques,
  • déploiement de l’enseignement professionnel initial,
  • coopération entre les administrations.

Conférence de presse


Dernière modification : 24/03/2011

Haut de page