Vœux du président Sarkozy au Corps diplomatique

JPEG - 11 ko

Discours du Président de la République française
à l’occasion des vœux au Corps diplomatique étranger
Palais de l’Élysée - vendredi 20 janvier 2012

« (...) Aux portes de l’Europe, le Maghreb et le Machrek connaissent des bouleversements sans précédent. Les peuples se sont mis en mouvement au nom des valeurs universelles qui nous sont chères : la liberté, la démocratie, la justice. Notre devoir est d’accompagner ces peuples, avec amitié et sans ingérence.

Gardons-nous de jugements hâtifs ; gardons-nous de jugements prématurés ; laissons du temps aux nouveaux dirigeants du Maghreb et du Machrek. Construire la démocratie, la France le sait, n’est pas une chose facile. L’enjeu des transitions démocratiques en cours, ce n’est pas tant la place des forces politiques qui revendiquent un lien fort avec l’Islam. L’enjeu, c’est que ces partis respectent les règles et les exigences de la démocratie, qui sont l’acceptation de l’alternance et le respect des minorités. La minorité politique, les communautés minoritaires doivent être respectées ; c’est toute la richesse de l’Orient que de garder cette diversité.

Word - 135 ko
Cliquez !

(...) Nous aiderons à la réussite de ces jeunes démocraties. C’est le "partenariat de Deauville" et ce sont les relations que nous entretenons avec nos nouveaux partenaires.

Alain Juppé, à qui je veux rendre hommage, vient de faire une visite couronnée de succès en Tunisie et nous recevrons le mois prochain le Président de la Tunisie, un pays dont la France se sent si proche, pour inventer un partenariat sans précédent. 2012 sera l’année de la refondation de l’Union pour la Méditerranée. »

PDF - 165.3 ko
Lire le texte complet.

Lettre du président de la République française
à M. Moncef Marzouki
à l’occasion du premier anniversaire de la révolution tunisienne

« Au nom de tous les Français, je vous présente mes félicitations les plus chaleureuses, à vous-même et à travers vous à tout le peuple tunisien (...).

Avec courage, civisme et détermination, les Tunisiens ont, il y a un an, ouvert la voie du "printemps arabe". ils continuent aujourd’hui d’être un exemple pour la région et pour le monde. La France se réjouit de voir la transition démocratique en marche dans votre pays, qui lui est si proche. Tout en s’inclinant devant la mémoire des victimes de la répression, elle s’associe pleinement à la joie et à la fierté des Tunisiens qui célèbrent aujourd’hui l’anniversaire de leur victoire contre l’oppression et de leur conquête de la liberté. »

PDF - 731.5 ko
Lire la lettre de M. Sarkozy

Participation de M. Renaud Muselier
au premier anniversaire de la révolution tunisienne

Un an après le début du printemps arabe dont elle a été le berceau, la Tunisie a célèbré le 14 janvier 2012 le premier anniversaire de sa révolution.

À la demande du président de la République, M. Renaud Muselier, président du Haut-conseil de l’Institut du monde arabe (IMA), s’est rendu à Tunis afin de représenter la France aux cérémonies et d’exprimer l’amitié et la solidarité de notre pays avec le peuple tunisien engagé dans la construction de sa démocratie.

JPEG - 11.4 ko
Renaud Muselier

Lors de son déplacement en Tunisie, les 5 et 6 janvier derniers, le ministre des Affaires étrangère Alain Juppé a exprimé le soutien de la France à la Tunisie nouvelle, rappelant que nos deux pays étaient liés par une longue histoire et une indéfectible amitié. Il a souligné la volonté du gouvernement français de construire un partenariat renouvelé avec le peuple tunisien.

Alors que la Tunisie vit une étape cruciale de son histoire, la France se tient à ses côtés et rend hommage à ses accomplissements.

Source : point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay, 13 janvier 2012

Dernière modification : 27/02/2012

Haut de page